2 ans après B.day et un an et demi après l’inutile réédition de cet album . Beyonce revient avec un tout nouvel album «  Iam .. Sasha Fierce ». un album conceptuel selon elle qui devrait présenter au monde les 2 facettes de sa personnalité, une facette plus grave et mature qui elle-même Beyonce et une facette plus déjantée et osée nommée Sasha Fierce . .. Son alter Ego donc d’où le fameux nom de l’album «  I Am .. Sasha Fierce .. » et d’où les 2 1er singles «  If I Were a Boy » , gentillette reprise Pop aux accents country du groupe BC Jean censé mettre en valeur Bee et la très horripilante reprise de « Get Me Bodied » (qui n’avait au passage réellement pas besoin d’être repris vu sa qualité de base) , » Singles Ladies  ( Put a Ring On It) » censé mettre en valeur ? enfin montrer le coté Sasha..

1. If I Were A Boy2. Halo3. Disappear4. Broken-Hearted Girl5. Ave Maria6. Smash Into You7. Satellites8. That’s Why You’re Beautiful

1. Single Ladies (Put A Ring On It)2. Radio3. Diva4. Sweet Dreams5. Video Phone6. Hello7. Ego8. Scared Of Lonely

Un double album donc composé dans sa 1ere version de 11 titres et dans une version deluxe de 17 titres produit par Stargate ,The Dream et pas mal d’autres gros calibres du moment .A l’écoute de la 1ere version du disque qui est la seule disponible du moment . On sent une Bee déjà bien éloignée de «  B’Day » , ce qui est loin de nous déplaire , l’album semble globalement moins brouillon , il va moins dans tous les sens , il est plus travaillé . Mais pourtant ce n’est bizzarement pas pour autant qu’il est mieux reussi . En effet , Dans la 1ere partie suite de «  If I Were a Boy » qui se compose de 6 titres , On va une Bee qui nous offre un medley de titres R’n’b frôlant tantôt des cordes Country ou Pop et dans la seconde partie , on a soi-disant Sasha qui nous offre des Up-tempos Electro-urbains .. Le tout s’emboite tant bien que mal mais sonne banalement faux , l’ensemble sonne on ne peut plus faux . Parce que sans entrer dans le fait que les titres soient généralement bien interprétés notamment dans la 1ere partie qu’on ny dénotent des petites perles tels que Halo , sans aucun doute futur tube ou qu’on succombe inévitablement au charme de Ave Maria ou de Disappear , sans entrer aussi dans le fait que certain titres ( certes rare) pourraient nous faire danser en boite dans la seconde partie (Radio et Sweet Dreams ..) …

La trop nette coupure entre les 2 cds montre l’immense direction commerciale du projet et enlève toute crédibilité non seulement à la réelle personnalité artistique de Beyonce mais surtout toute leur âme aux titres . ça reste malheureusement du surfait , on voit trop la tendance a vouloir conquérir le public country aux Usa avec le 1er cd et on voir le grossier dessein de conserver le public urbain avec le second Cd . Et ce n’est une histoire de personnalité car si ça l’était réellement , On aurait un pont entre ces 2cs mais ce n’est le cas .. C’est trop étriqué .. Si réellement c’était une représentation d’elle( et ce n’est pas le cas), faudrait qu’elle pense a se faire consulter car la schizophrénie n’est pas très loin . L’écart de gout entre des horreurs comme Diva et des niaiseries tel que Broken Hearted Girl ( qui semble au passage volé du dernier album de Jessica Simpson) est là pour le prouver … et on ne parlera pas du 1er single «  If I Were a Boy » ou Bee se content de reprendre de manière totalement plate et ou l’on passe(pour se qui ont écouté la 1ere version) à se demander pourquoi c’est elle qui cartonne et pas ce groupe qui la ressent beaucoup plus qu’elle qui n’apporte strictement rien ..*Enfin Voilà , ce 3eme album de Bee est animé de nombreuses bonne intentions , il ne faut pas le nier . Est plutôt agréable à écouter notamment le 1er cd , surtout lui-même mais ça reste toujours un album qui nous laisse sur notre fin , mieux que le précédent , on y sent une once de maturité qu’on attend chez elle depuis un moment déjà mais ça reste toujours trop surfait et calibré gros public.

C’est bien dommage surtout que l’idée de base de cet album était bonne mais bon voilà il devrait être renvoyer au même plan que le précédent, c’est-à-dire bénéficier d’un succès ponctuel et rapidement se faire oublier ou à la limite rester dans certains esprits à cause des ces visuels noirs sur blancs ( qui sont au passage aussi grossiers et surfait que l’ambiance des titres.) .. ce qui est on ne cessera de le dire vraiment très dommage vu l’énorme potentiel de cette fille qui a n’en ne plus douter , se laisse broyer par la trop grande machine commerciale au détriment du génie artistique.

12/20

Image de prévisualisation YouTube