Kristinia Debarge - Exposed
Descendante de la grande famille musicale Debarge en ayant notamment pour oncle l’illustre Chico . Krisitinia Debarge a depuis toute petite nagée dans un univers musical des plus riches , participant ainsi entre autres a de nombreuses émissions de télé réalité avant d’être prise sous la houpe de Babyface qui sans modestie aucune voyait déjà en elle : une sorte de futur du R’n’b , pour ainsi faire saliver les milliers de fans du maitre et du genre . Seulement grosse déception pour ces derniers à la parution du 1er single Goodbye , le titre pourtant coproduit par Babyface n’était rien d’autre qu’un titre pop sucré à mettre dans le même bateau que ceux de Rihanna & Cie . Le mid-tempo Future Love de Ryan Tedder a ensuite relever légèrement le niveau sans non plus crouler sur l’originalité . Ryan desservant une formule déjà bien trop connue pour un titre qui bien qu’agréable était encore loin des espoirs fondés , puis tout est encore retombé avec le second single Sabotage dans la même veine girly que Goodbye , le cote Pop électrique du 1er en moins.Un petit espoir et surtout une veine croyance en l’unique talent de Babyface a quand même nous a quand même pousser a jeter un oreille sur l’album Exposed de Kristinia dans les bacs le 28 Juillet… histoire de savoir si l’on aurait au moins 1 ou 2 titres quelque peu plus consistant .
1. Somebody 3:262. Future Love 3:233. Speak Up 3:424. Goodbye 3:285. Sabotage 3:136. Died In Your Eyes 3:467. Powerless 3:42 $0.998. Cried Me A River 4:229. Doesn’t Everybody Want To Fall In Love 3:4010. It’s Gotta Be Love11. Disconnect
Utopie !Rarement l’illustre producteur n’aura fait preuve d’autant de manque d’originalité et plus globalement de punch . C’est un gout amer sabré de gâchis et de perte de temps qui nous tient la gorge a la fin de l’écoute de cet album . On en arrive même a se demander plusieurs fois pendant cette écoute si Babyface est vraiment derrière tout cela.Kristinia a une jolie voix , c’est le principal fait et globalement la seule chose qu’on retiendra de cet album tant les productions sont faciles , déjà vu et cheap. C’est une rafale de titres Pop aux sonorités R&B sucré sous fond de textes tirées de pages « correspondances » de magazines d’ado que déballe sans état d’âme Kristinia avec l’aide de son mentor. Difficile dans ce contexte d’un retenir plus un qu’un autre tellement le tout s’amasse bien dans une médiocrité dont l’actualité n’est plus à faire . Hormis peut-être le léger coté Old school que détient It’s Gonna Be Love ou encore le mignon final avec Disconnect . Cet album nous laisse complètement sur notre faim s’il ne déçoit carrément . Un album clairement axé sur la population d’adolescente féminine qui sera vite oublié si même il marche,chose qui n’est d’ailleurs pas certaine . Il y a fort a parier que Kristinia subisse le même sort que ces consœurs précédentes à leurs débuts , c’est-à-dire achats de singles en masse mais pas d’albums.( Cassie , Rihanna , C.Millian peuvent lui dire en des nouvelles ) C’est en tout cas encore un choc de voir qu’elle ait pu sortir un 1er album pareil au vu de son héritage musical et au vu du mentor qu’elle avait . Il va falloir qu’elle se mette sérieusement au boulot si elle veut sortir un deuxième album et se faire un nom digne de sa famille.
Triste Réalité!