The Dream - Love Vs Money

Longtemps connu comme producteur et Song Writer de seconde zone . Terius Nash alias The Dream finit par exploser au yeux du grand public en 2007, grâce notamment au succès de titres tels que  » Umbrella  » de Rihanna ou encore « Bed  » de J.holiday qu’ il écrit tous deux .

Porté par cette notoriété d’un nouvel ordre , il participe à l’élaboration des albums de Janet Jackson , Mariah Carey , Mary J Blige et en fin de cette même année il sort son 1er album solo «  Love/hate » . Enregistré en 8 jours et principalement aidé par son ami le producteur Tricky Stewart , l’album (ou l’on retrouvait plusieurs invités de marque : Fabolous , Rihanna ..)réussira malgré sa médiocrité et son intense tendance à la répétition à se trouver un public ; Matraquage Radio oblige , plus de 500.000 américains tomberont sur le charme de « Shawty Is The Shit » , «  Falsetto » ou encore «  I Luv You Girl ».

De nouveau Galvanisé par cet engouement succès public . The Dream bon partisan de l’idée selon laquelle il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud , s’empresse donc ainsi d’annoncer la sortie d’un second album pour décembre 2008, soit un an après le 1er . Un opus sur lequel il travaille toujours avec son ami Tricky Stewart et qu’il nomme pour bien faire dans l’originalité «  Love vs Money » .Seulement suite à des problèmes de choix de singles et surtout d’accrochage radio , la mayonnaise ne prend pas aussi vite que la 1ere fois et le fastidieux 1er single «  Rockin That Thang «  prend un plus de temps que prévu pour se trouver une place dans les charts .Le Buzz sera crée autour du projet à l’annonce des participations de Mariah Carey et Kanye West sur le projet , qui sera finalement repoussé de 3 mois pour une sortie finale le 10 Mars 2009.

Si le single  » Rockin That Thang  » avec ces accents électro-mielleux,ces sonorités plus soporifiques qu’urbaines ,et surtout doté de l’horripilante interprétation de Monsieur était loin d’avoir convaincu . My Love,le second single en compagnie de Mariah carey semblait lui être plus prometteur. Certes peu frais et très clairement ancré dans le son Dreamesque . L’harmonie vocale entre La Diva et le producteur de «  Touch My Body » était elle cependant loin d’être désagréable faisant ressortir quelque chose de moins redondant et de beaucoup plus sympathique que ces productions habituelles .

Ceci laissait donc présager quelque chose de bon pour la suite même pour ceux qui n’avaient adhérer au 1er album.Erreur ! C’était malheureusement sans compter sur le mauvais goût naturel de The Dream .

En effet ,si on peut se laisser porter par la douceur et le coté quelque peu touchant de My Love au point même d’utiliser la touche  » Repeat  » de son lecteur plusieurs fois , c’est bien un des seuls moments de cet album ou l’on pas envie de dormir .Love Vs Money aurait tout aussi bien pu se nommer «  The Soporiphic Zone » ou de » The Noisy album » qu’il n’aurait surpris personne de ceux qui ont eu le déplaisir de jeter une oreille sur son opus .

Inscrit dans la platonique suite de son prédécesseur «  Love /Hate » qui lui aussi était déjà bien gradé dans le genre . C’est une pléiade de mid-tempos pour la plupart tous aussi bancals et peu original les uns que les autres qui nous est servi . Si on ne peut résister a de multiples bâillements à l’écoute du titre  » Put It Down  » et son agaçant refrain ou encore sur « Sweat It Out  » le très mauvais plagiat de R.Kelly.

Le reste de l’album lui est complètement déconcertant , quand on a pas affaire des Remix maisons de  » Rockin That Thang » , c’est des mélodies répétitives et soulantes qui nous conduisent à un sommeil lent mais des plus profonds . Le tout couvert par la Voix et les lyrics complètements pitoyables du chanteur . La pillule bien trop lourde n’arrive que peu souvent à passer . Seul le 3me single , Duo avec Kanye West « Walkin On The Moon » demeure quelque écoutable et quelque peu planant dans la cacophonie grotesque que s’avère être cet album.

Bref ,l ‘album utilise la même recette que le 1er terriblement moins bien réussi . Il peut s’estimer heureux que les Djs Urbains en manque de sucrerie repassent ces titres dix fois par jours sur leurs radios.

Il est bien regrettable de voir que des Magazines tels que le Rolling Stones ait pu louer cet élan aux berceuses et ce total manque de créativité de la part d’un chanteur en pleine année 2009 .

6/20 .Rockin That Thang

My Love ft Mariah

Walkin On The Moon