Suite au regrettable flop estival de  » Touch« , Natasha Begdinfield présente un second single : Strip Me produit par Ryan Tedder. Fidèle à son son épique métissé de sonorités plus rosées voir même un peu niaises. Le titre ne devrait pas dérouter le public de base mais aura tôt fait de lasser ceux qui  comme moi auraient voulu  la voir prendre un peu plus de risque.

Strip Me sent fortement le calibrage radio hors qu’elle aurait pu avec Tedder offrir quelque chose d’original et de rafraichissant comme elle avait su le faire auparavant. Elle semble avec cet album s’uniformiser, chose qui ne jouera en aucun cas à son avantage.

Triste Réalité !