A une vingtaine de jours de la sortie de son album”  Future History“, Jason Derulo a dévoilé 2 nouveaux titres de son nouveau projet et s’aperçoit que le chanteur se rapproche clairement de la zone urbaine pour la première fois de sa carrière. Il a compris que s’il voulait se crédibiliser et vendre des albums, c’était le seul moyen. Alors après un premier single elctro, un second pop, on découvre ” That’s my Shit” et “Make It Up as we go” avec Rick ross.

La première est une mid tempo tendance bed-room song totalement ratée, il n’a aucune alchimie avec la mélodie et  c’est ultra répétitif tandis que la seconde est plutôt sympathique. Elle rappelle un peu “ Sexyback” en plus urbaine, le beat est bon, le refrain catchy, je ne vois pas du tout les radios se mettent à diffuser le titre mais c’est plutôt bien qu’il ne se laisse pas submerger par l’electro comme sur son premier projet.

cadeau!