Pour ceux qui en doutaient encore : Sony vient de leur envoyer un message clair. Si on devait utiliser l’ancêtre Johnny, ce serait : ça ne finira jamais.

Le filon des ventes de Michael Jackson qui ne leur coute globalement pas grand chose à la production et leur rapporte énormément après mise en place sur le marché va être exploité jusqu’à la dernière goutte pendant les au moins 50 prochaines années. On approche des fêtes alors ils veulent une nouvelle fois se remplir les poches.

Après le très moyen Michael l’an dernier, on va retrouver cette fois ci un album  » Immortal » qui est un album de remix des 40 « meilleurs » titres originaux de Michael Jackson par un garçon nommé Kevin Autunes.

Le Tracklist que voici a été publié.

1. Working Day and Night (Immortal Version)
2. The Immortal Intro (Immortal Version)
3. Childhood (Immortal Version)
4. Wanna Be Startin’ Somethin’ (Immortal Version)
5. Dancing Machine/Blame It On The Boogie (Immortal Version)
6. This Place Hotel/Smooth Criminal/Dangerous (Immortal Version)
7. J5 Medley: I Want You Back/ABC/The Love You Save (Immortal Version)
8. Human Nature/Speechless (Immortal Version)
9. Is It Scary/Thriller/Ghost/Somebody’s Watching Me/Threatened (Immortal Version)
10. You Are Not Alone/I Just Can’t Stop Loving You (Immortal Version)
11. Beat It/Jam/State Of Shock (Immortal Version)
12. Earth Song/Planet Earth (Immortal Version)
13. They Don’t Care About Us (Immortal Version)
14. Immortal Megamix: Can You Feel It/Don’t Stop Til You Get Enough/Billie Jean/Black Or White (Immortal Version)
15. Man In The Mirror (Immortal Version)

La version Deluxe : Ici.

Je trouve que c’est un parfait scandale qu’on en arrive à ce genre de choses. Encore qu’ils utilisent des inédits aussi médiocres soit-ils, c’est dégoutant mais pardonnable car les fans peuvent avoir besoin de ses titres pour leur collection. Mais qu’on se retrouve avec des  titres connus remixés par de parfaits inconnus qui prétendent pouvoir étendre la vision de la musique d’un artiste avec qui ils n’ont certainnement jamais travaillé. C’est un scandale. Une véritable honte pour la pop music et pour le président de Sony qui se fait les dos sur la mort d’un homme qu’ils n’ont pas osé soutenir en 2001 quand il ne demandait qu’à défendre cette même musique.

Triste Réalité!