Après le flop du second single  » 21 st Century Girl » et le succès un peu mitigé de « Whip My hair » comparé à son buzz : on peut dire que Willow Smith a bien du mal à convaincre le grand public comme son label le voudrait et ce n’est pas ce nouveau titre  » Fireball » où elle s’est offert les services de Nicki Minaj qui changera la donne.

Fireball est en effet dotée d’une production ultra répétitive et bourinne accompagnée d’un chant qui rappelle les pires heures du premier album de  Fergie : ce qui permet à Minaj  d’être la plus interessante sur un des titres où elle est invitée, chose qui ne lui était pas arrivée depuis un moment.

Globalement le titre sera un échec radio moins cuisant que son prédécesseur du fait de son « urban-appeal » mais il n’en demeure pas moins qu’elle est vouée au flop. J’ai vraiment beaucoup de mal à comprendre comment Will Smith qui est quand même foncièrement old school laisse sa fille aux mains des autres s’embourber dans des titres qui ne font aucunement honneur à son talent. Les petites filles qui chantent sont généralement assez apprécies par le public américain ( Brandy, Monica,Jojo,Aaliyah) mais parce qu’elles ont été promues sur la base de leurs talents vocaux. Whip My Hair, c’était bien 30 secondes ( et encore ?) mais il aurait fallu enchainer sur quelque chose qui prouve qu’elle sait chanter et non qu’elle  n’est qu’une mini-rihanna ou Katy Perry.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube