On peine à la reconnaitre sans tout son attirail multicolore, sa tenue aluminium ou le décor  futuriste cheap qui donnait le ton dans la vidéo de son précédent premier single  » On a Mission ». Gabriella Cilmi semble avoir appris de ses erreurs et nous revient aussi simple qu’au premier jour dans un clip noir et blanc susurrant l’amour et ses vices sur un son pop finement teinté de soul. A la vérité même Vicious Love aurait pu trouvé sa place sur le dernier album d’Adèle avec un arrangement moins acoustique, tout comme Gabriella aurait très certainnement eu une plus grande notoriété à ce jour si elle n’avait pas fauté en 2010.

La petite australienne qu’on avait découvert avec son album  » Lessons To Be Learned » en 2008, porté par le gros succès européen  » Sweet About Me »  n’a pas pu réitérer ce résultat avec son tournant pop electro en 2010. L’album âprement décrié ( et très justement) par la critique n’a pas pu trouver sa place dans le cœur des fans qui n’ont été que 50.000 à se le procurer, près de 20 fois moins que le precedent.

Rejet brutal qui a donc pousser la jeune chanteuse ( elle n’a que 20ans) a prendre son temps avant de revenir à un son plus personnel comme le montre ce nouveau single délicieusement mélancolique porté par un timbre qui n’a rien perdu de sa grâce. Il n’y a plus à espérer qu’elle se dépêche de faire suivre l’album qui pourra accompagner tout ça.

Image de prévisualisation YouTube