Le summum de la déchéance musicale,une confirmation de la théorie selon laquelle la terre s’arrêtera de tourner le 21 décembre : le nouveau single d’Alexandra Burke.
On s’en doutait, je l’avais déjà prédit mais le résultat est encore pire que ce je croyais.
Elle sait chanter, elle a une voix et c’est grâce à ça qu’elle s’est fait connaître mais Madame préfère proposer de la souppe pop électro parfaitement inécoutable avec une voix tellement auto-tuner qu’on croirait entendre un des personnages d’Ulysse 31.
C’est plat, sans âme, sans saveur, fade….
Bref une catastrophe dans les règles de l’art. Un des pires lead singles qu’on ait eu depuis un moment, elle plante en beauté son retour. J’ose espérer que le flop sera à la hauteur de la médiocrité de sa chanson…. Et puis pourquoi qu’elle se fasse virer après ça… Ça lui apprendra à faire de vrais choix artistiques et non pas à suivre la mode de manière stupide pour faire passer des gens qui ont 150 fois moins de talent qu’elle comme des génies.
En effet, avec Éléphant, même Kesha pourrait facilement lui rire au nez.
Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube