On a découvert Rita Ora en 2007, elle était la superbe voix féminine sur le titre  » Awkward » de Craig David, l’un des titres les plus consistants de son album «  Trust Me ». L’année d’après, elle a participé au titre «  Where’s The Love » où elle accompagnait  toujours David mais avec en plus Tinchy Strider.

La jeune fille a eu par la suite 2 années de vide avant de signer sur Roc Nation avec Jay-z et de débouler sur la scène anglaise avec le titre « Hot Right Now » produite par le Dj anglais Dj Fresh. Sans surprise un titre dans l’air du temps, mixtures de sonorités urbaines et electro qui a su séduire les anglais bien que j’ai toujours trouvé le potentiel de la chanson plutôt limitée.

Forte de ce succès, les choses se sont accellérées avec son label et elle a cette semaine proposer 2 singles. Party and Bulllshit pour les américains et  » R.I.P » avec Tinie Tempah pour les anglais.

Les 2 chansons sont vraiment du même calibre : Party and Bullshit, c’est de la pop  un peu gogole pour les fêtes d’été sur la plage et R.I.P est ce qu’elle est à savoir une demo R&b électronisée que Drake a eu l’intelligence de refuser.

Hormis en Uk, j’ai du mal à la voir percer avec des sons aussi huilées de facilité et de non personnalité, ce qui est dommage car sa voix est sublime. Quand on l’écoute sur  » Awkward » et maintenant, on a pas l’impression que c’est la même voix tellement elle a été inutilement massacrée au vocoder.

Elle a sans aucun doute du talent mais manque beaucoup  de personnalité et de fraicheur. Rihanna n’a pas beaucoup de soucis à se faire.

Triste Réalité!