Sheryfa Luna était en colère ce matin sur Twitter suite au leak de son duo avec Colonel Reyel sur la toile. J’ai bien essayé de lui dire que de toutes façons personne n’en voulait de sa chanson mais bon, elle ne semblait entendre raison alors je me suis quand même décidé à aller écouter le titre, si tant est que je puisse être agréablement surpris.

Image de prévisualisation YouTube

Ce ne fut bien évidemment pas le cas.

Sans vouloir être excessif avec Sheryfa, j‘ai toujours du mal à croire qu’elle ait encore un contrat en major en 2012. Sa voix est sincèrement l’une des plus plates et sans émotions qu’il m’ait été donné d’entendre. Elle ne chante pas mal, elle n’est pas méchante mais alors son timbre est froid, sans saveur, banal, elle est la réincarnation auditive de l’ennui. Toutes les filles arabes sur Youtube doivent chanter comme elle donc je n’ai jamais compris qu’on ait pu la supporter sur la scène musicale aussi longtemps.  Cette chanson me confirme dans ma pensée vu qu’en plus, elle fait appel à quelqu’un qui ne semble aucun talent vocal. Je ne connais pas vraiment Colonel Reyel, je me suis préservé d’entendre ses chansons ou de voir ses clips. J’ai juste vu la masse de critique négative qu’il recevait de la part de certains de mes amis et ça m’a fait peur, le peu de lui que j’entends dans cet extrait de 1:19 me confirme que je n’ai point eu tord:  Ce mec aboie.

Bref, une horreur concoctée pour NRJ qui donne à regretter les meilleures heures de Crazy Frog.