Vous vous demandiez tous quelle bonne femme voudrait ( de son apparent plein gré) danser et aimer ( à nouveau sil vous PLAIT) Pitbull? Eh bien, J.LO a répondu à votre question. Elle elle aime le succès et si le petit Bull lui permet de le retrouver, elle est plus ou moins prête à lui raconter n’importe quoi.  Dance Again produit par Red One a été construit exactement comme  » On The Floor », la lambada en moins. Une  ôde non voilée à la beaufitude et  au 100 % gras radiophonique. Le titre dégouline de tout ce qui rend la vague pop electro actuelle parfaitement insupportable  musicalement: rythmique unilatérale et pauvre,obligation de vocoder , onomatopées ridicules Oh oh oh oh., »rap » incompréhensible… Chimi yo chimiya chimiyeah... de la poudre à canon pour les chars de Gay pride qui fera d’elle la reine de l’été européen. Une mission accomplie pour Miss Lopez qui est au sommet de son petite machination. Elle a ( comme chacun sait)  décidé de faire de la « musique »  pour exhiber sa resplendissante plastique et si même si on ne partage pas la conviction, on ne peut qu’admirer l’effort. Gageons que le prochain titre exploité sera pavé de bruits ( partie dances) aussi vomitifs que  » Starships » de Nicki Minaj  juste pour qu’elle puisse  bouger ces 3 kilomètres de popotins et ainsi continuer d’être le fantasme des lecteurs de FHM . Mariah Carey Who?

Allez Infectez Vous!

Image de prévisualisation YouTube