« Pound The Alarm » de Nicki Minaj, c’est «  Starships Pt 2″. Red One ne s’est pas foulé et a livré des productions quasiment identiques pour les 2 chansons et Minaj de son coté ayant vu le succès de  » Starships » exploite la seconde pour ne pas prendre de risque. C’est plutot logique, ça ne rend pas plus les 2 chansons écoutables mais d’un point de vue strictement commercial, ça se comprend.

Pareil pour les videos, elle dansait sur une plage. Là elle danse entouré de bobos et de villageois vulgos dans les rues de sa ville Natale. C’est du vu, deja vu et revu mais  c’est exactement ce qui correspond à ce genre de chansons et de concepts deja surexploitées.

Ce qui est en tout cas certain est que ce n’est pas avec ça qu’elle obtiendra sa crédibilité urbaine bruyamment contestée, au contraire, cette tragique ascension dans le monde Rihanna ne le rend que plus repoussante.

Triste Réalité!