Très attendue sur la scène pop, La fille aux cheveux gras vient de livrer le premier single de son album » Warrior » que ses fans pourront découvrir en Decembre prochain.  Un titre sans surprise, Die Young s’inscrit dans la lignée des chansons du « Teenage Dream » de Katy Perry, c’est de la pop profondément immature, extrêmement facile, à limite du désagréable à cause de son timbre ( mais moins que tous les titres de son premier album)  et teintée de parties electros( soft) pour ne pas trop s’éloigner de l’ère du temps.

Il n’y a pas d’évolution mais on pas faire les hypocrites, personne ne s’attendait à ce qu’elle évolue. Elle vient livrer une énième chanson pop/dance dans l’espoir de s’emparer de la première place des classements mondiaux et il y a de fortes chances que ça marche. La formule est simple mais à défaut d’être propre, Kesha semble plutôt maligne.

 Contrairement à Gaga et Britney qui se sont encombrées d’electro dures ou d’instrumentales dances complexes et abrutissantes, elle a compris que les gens voulaient du léger. Les succès des chansons comme « Call Me Maybe » ou  » We Will Never Ever Getting Back Together » l’attestent et avec  «  Die Young », elle leur offre quelque chose de  parfaitement adapté à leurs besoins. Un truc à apprecier sur le moment et à oublier ensuite, un peu comme le passage journalier aux WC. On est bien content  quand on se libère sur le bidet .. et ensuite on n’y pense plus.

Triste Réalité!