Très attendue sur la scène pop, La fille aux cheveux gras vient de livrer le premier single de son album » Warrior » que ses fans pourront découvrir en Decembre prochain.  Un titre sans surprise, Die Young s’inscrit dans la lignée des chansons du « Teenage Dream » de Katy Perry, c’est de la pop profondément immature, extrêmement facile, à limite du désagréable à cause de son timbre ( mais moins que tous les titres de son premier album)  et teintée de parties electros( soft) pour ne pas trop s’éloigner de l’ère du temps.

Il n’y a pas d’évolution mais on pas faire les hypocrites, personne ne s’attendait à ce qu’elle évolue. Elle vient livrer une énième chanson pop/dance dans l’espoir de s’emparer de la première place des classements mondiaux et il y a de fortes chances que ça marche. La formule est simple mais à défaut d’être propre, Kesha semble plutôt maligne.

 Contrairement à Gaga et Britney qui se sont encombrées d’electro dures ou d’instrumentales dances complexes et abrutissantes, elle a compris que les gens voulaient du léger. Les succès des chansons comme « Call Me Maybe » ou  » We Will Never Ever Getting Back Together » l’attestent et avec  «  Die Young », elle leur offre quelque chose de  parfaitement adapté à leurs besoins. Un truc à apprecier sur le moment et à oublier ensuite, un peu comme le passage journalier aux WC. On est bien content  quand on se libère sur le bidet .. et ensuite on n’y pense plus.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube