Comme prévu hier, la performance de Mariah Carey pour American Idol a été diffusé hier sur le plateau de l’émission. La chanteuse n’a pas risqué l’exercice du direct, préférant proposer un medley tranquillement enregistré la veille puis édité au maximum pour qu’il n’y ait pas trop de mauvaises surprises.

Ceci étant, ce n’est pas pour autant qu’M.C  nous a fait du pur live. Comme à chaque fois avec elle, c’est un grand grand numéro d’illusionniste  Elle alterne continuellement entre playback et petites parties  réellement chantées. Ce qui ici est assez impressionnant vu que les titres s’enfilent à la vitesses grand V.

Les seules chansons qu’elle réussit réellement sont  » My All »(même si rendu moche parce que trop édité) et  » Make It Happen », même si elle a du mal à attaquer les notes sur la fin et que le dernier  » Make It Happen » ne sort pas de sa bouche. Ensuite, on a droit à  » WBT » très basique, un «  Hero » quasiment entièrement repris du Cd et  un « Beautiful » où elle n’est clairement pas à l’aise.

La chanson débarque comme un cheveu dans la soupe, elle n’est pas au top et ne chante d’ailleurs que le couplet. Tout le reste, c’est du playback et là, elle a un moment de distraction qui la trahit ..

Image de prévisualisation YouTube

Elle est surprise par les choeurs et essaie de se rattraper en les mimant mais  le mal est déjà fait.  Pas sur que cette performance ait un énorme impact sur les ventes. Miguel aurait du être présent pour défendre ce titre  la première fois avec elle et il n’y aurait du avoir que ça, qu’une performance de  » #Beautiful » qu’elle aurait eu le temps de pleinement travailler.

Ce medley n’est pas réellement marquant, il laisse le spectateur sur sa fin surtout que scéniquement, c’est pas bon. Elle reste figée comme un mannequin, c’est limite une statue. Il faut qu’elle bouge, qu’elle communique un peu, qu’elle  soit plus dynamique  quand elle fait ce genre de rétrospectives sur sa carrière.

Ce n’est clairement pas un live du genre qu’elle aurait du proposer après avoir jugé des talents vocaux pendant plus d’une année, il va falloir qu’elle se rattrape sur le plateau du Good Morning America, le 24.