On continue avec quelques chiffres et une liste des 50 opus les plus vendus en Amérique depuis 2010.

1. Adele – 21 – 10,689,000
2. Eminem – Recovery – 4,460,000
3. Taylor Swift – Speak Now – 4,353,000
4. Lady Antebellum – Need You Now – 4,010,000
5. Taylor Swift – Red – 3,750,000
6. Justin Bieber – My World 2.0 – 3,290,000
7. Michael Buble – Christmas – 3,078,000
8. Mumford & Sons – Sigh No More – 2,958,000
9. Jason Aldean – My Kinda Party – 2,955,000
10. Katy Perry – Teenage Dream – 2,736,000
11. Mumford & Sons – Babel – 2,375,000
12. Lil Wayne – Tha Carta IV – 2,296,000
13. Lady Gaga – Born this Way – 2,293,000
14. Susan Boyle – The Gift – 2,148,000
15. Lady Gaga – The Fame – 2,133,000
16. Justin Timberlake – The 20/20 Experience – 2,099,000
17. Luke Bryan – Tailgates & Tanlines – 2,065,000
18. Drake – Take Care – 2,042,000
19. Bruno Mars – Doo-Wops Hooligans – 2,031,000
20. Nicki Minaj – Pink Friday – 1,895,000
21. Lady Antebellum – Own the Night – 1,845,000
22. One Direction – Up All Night – 1,808,000
23. Adele – 19 – 1,760,000
24. Rihanna – Loud – 1,746,000
25. Zac Brown Band – You Get What You Give – 1,735,000
26. Zac Brown Band – The Foundation – 1,726,000
27. One Direction – Take Me Home – 1,720,000
28. Drake – Thank Me Later – 1,681,000
29. Pink – The Truth About Love – 1,657,000
30. Eric Church – Chief – 1,599,000
31. Jay-Z & Kanye West – Watch the Throne – 1,573,000
32. Coldplay – Mylo Xyloto – 1,559,000
33. Bruno Mars – Unorthodox Jukebox – 1,528,000
34. Band Perry – The Band Perry – 1,523,000
35. Justin Bieber – Believe – 1,520,000
36. Carrie Underwood – Blown Away – 1,495,000
37. Black Eyed Peas – The E.N.D. – 1,455,000
38. fun. – Some Nights – 1,430,000
39. Taylor Swift – Fearless – 1,425,000
40. Ke$ha – Animal – 1,423,000
41. Justin Bieber – Under the Mistletoe – 1,421,000
42. Maroon 5 – Overexposed – 1,414,000
43. Sade – Soldier of Love – 1,384,000
44. Lumineers – The Lumineers – 1,369,000
45. Beyonce – 4 – 1,354,000
46. Kanye West – My Beautiful Dark Twisted Fantasy – 1,351,000
47. Jason Aldean – Night Train – 1,350,000
48. Justin Bieber – My World (EP) – 1,329,000
49. Maroon 5 – Hands All Over – 1,328,000
50. Black Keys – El Camino – 1,325,000

C’est un classement assez prévisible sur certains aspects ( Adèle, Taylor Swift,  Justin Bieber, Katy Perry, Lady Gaga) mais tout de même il reste assez intéressant à regarder. L’industrie  du disque s’est vraiment atrophiée, les mêmes noms reviennent souvent, ce qui est toute somme logique car les artistes populaires se sentent forcés de revenir, très vite, ne pas laisser d’espace, histoire de ne pas se faire oublier. Il faut dire que sur ce coup là, Rihanna était en claire avance sur son temps. D’ailleurs, on ne la retrouve qu’une fois, ce qui peut être assez surprenant vu son succès en singles mais son manque de crédibilité réelle dans les foyers américains lui fait défaut, même si quand on voit la première semaine de Unapologetic,  le rejet semble un peu  moins féroce  qu’avant .

Le Hip Hop s’en sort plutôt bien avec Lil wayne, Eminem, et Drake mais le R&B est totalement, totalement absent, hormis Beyonce ( mais son positionnement dans la zone R&B stricte se discute) et bien sur Sade. D’ailleurs, le fait que Sade qui sort des disques tous les 10 ans réussisse à battre un album d’une artiste surmédiatisée comme Beyonce montre bien combien la crise dans le genre est profonde. Il y a une réelle déconnexion entre ce que les artistes proposent et ce que le public R&B qui veut acheter des albums a envie d’entendre. C’est aussi le signe que les majors doivent remettre en cause leur système et les artistes qui sont promus car si Chris Brown, Usher et autres n’arrivent pas à rentrer dans un tel classement avec toute leur exposition, et qu’on continue à les mettre tout le temps en avant en délaissant les autres, c’est qu’il y a définitivement un problème.

Dans la pop, Katy Perry garde une avance assez mince sur Gaga  parce que celle ci avait vendu 440.000 copies à 99 centimes et qu’ils ont pratiqué  une promo  basé sur les gros scores. C’est à dire que Lady Gaga beaucoup vendu dans le premier mois de sa promotion parce qu’il y avait à chaque fois d’énormes chiffres, d’énormes records  qui inciter les gens à aller acheter mais ensuite, elle s’est bien vite éteinte. L’impact réel de  » Born This Way » est donc en réalité bien inférieur à son score, comme l’ont d’ailleurs prouvé les débuts mitigés d’Applause dans les charts.

On peut aussi se rendre compte que les gros vendeurs de la décennie passée, Nelly, Britney, Christina Aguilera par exemple sont  totalement absents de ce classement, comme quoi la roue tourne bel et bien. Pink est l’unique pop star qui survit assez magiquement ( et pas forcement très justement vu la piètre qualité de « The Truth About Love ») aux différentes modes de la scène pop alors que personne n’aurait parié sur elle aux débuts.

Triste Réalité!