Sans surprise (je vous l’avait dit ici à la sorti du clip): personne n’a voulu acheter «  ATM Jam » d‘Azealia Banks.
La chanson fut un énorme et énième flop pour la rappeuse qui s’en prend à Pharrell Williams pour essayer de justifie son échec.
Elle balance sur Twitter : « La raison pour laquelle « ATM Jam » n’a pas marché c’est à cause de Pharrell qui a changé d’avis sur le fait d’être associé à moi après qu’il ait fait son retour de peau blanche « 
Une façon d’insinuer qu’il a cartonné avec « Blurred Lines » de Robin Thicke, un artiste à la « peau blanche » donc il l’a snobé elle parce qu’elle est noire.
Elle a rajouté ensuite:
« les noirs à la peau allégée/blanche sont drôles ».

Image de prévisualisation YouTube

On va essayer de passer sous silence l’accusation en racisme sachant que Pharrell a soutenu, signé, collaboré avec des artistes black dans la majeure partie de sa carrière.
C’est donc mieux d’oublier ce fait pour ne pas mettre en exergue le fait que cette fille soit une profonde inculte.

Cependant, il est de l’autre coté impossible d’omettre le fait qu’elle ait d’un égo surdimensionné très mal placé vu qu’elle n’a pas pensé que l’horrible et très cheap vidéo aurait pu freiner le public.. ou tout simplement voir qu’elle n’a jamais eu de succès :
« 202 » n’a pas marché. » Yung Rapunxel » non plus. 1991.. pareil.. Liquorice.. pareil.. etc…
Elle n’a jamais eu de vrai succès.. et ce bien avant ce titre avec Pharrell.
Alors pourquoi le tenir le tenir responsable lui, de l’échec,qui fait pourtant parti de son quotidien à elle?

Cette file ferait mieux de quitter Twitter, se trouver un bon manager et enregistrer des chansons potables. Avec ce genre d’allégations, elle perdra bientôt son  contrat en Major et retrouvera Khia dans la lignée des  filles plus connues pour leurs beefs que leurs qualités artistiques.

Triste Réalité!