Comme chacun le sait désormais, le nouvel album  posthume  » Xscape«  de Michael Jackson sortira le 12 mai prochain. L’opus sera proposé en 2 versions, une première  simple composée de 8 titres et une seconde deluxe qui contiendra 17 titres. La différence entre les 2 sera que dans la première, on retrouvera des chansons de Michael retravaillées en studio par Timbaland, Stagate, Rodney Jerkins entre autres et dans la seconde, ce sont les demos originelles qui seront offertes aux fans. L’opus  qui est déjà en précommande a vu son tracklist être dévoilé et on s’aperçoit que 6 des 8 demos proposées sont déjà sur la toile, et ce sont donc elles que je vous propose d’écouter.

1. Love Never Felt So Good
2. Chicago
3. She Was Loving Me
4. A Place With No Name
5. Do You Know Where Your Children Are
6. Slave to the Rhythm
7. Blue Gangsta
8. Xscape

Love Never Felt So Good, qui sera le premier single.

Blue Gangsta.

Image de prévisualisation YouTube

Slave To The Rythmn.

Image de prévisualisation YouTube

Do You Know Where The Children Are.

Image de prévisualisation YouTube

Xscape.

A Place With No Name, vous pouvez l’ecouter en cliquant ici.

La chanson avait  été reprise et chantée par le groupe America en 2009.

The song was released by the group America in 2009.

Image de prévisualisation YouTube

Ce projet sera sans doute un peu mieux accueilli car il y a d’une certaine manière une volonté de transparence.  Cependant, ça reste gênant de voir qu’ils font payer les gens pour des titres que Michael n’aurait sans doute pas commercialisé lui même. S’ils sont restés en studio de son vivant, c’est qu’il y a bien une raison. Personnellement, j’ai toujours eu de la sympathie pour  » Slave To The Rymn » et pour  » Love Never Felt So Good » mais pas grand chose de plus. Les versions retravaillées m’attireront surement plus. En espérant que Rodney ne soit pas trop impliquée dans celles  là, j’ai beau l’apprécier, je n’ai jamais pu voir son alchimie avec Michael Jackson.

On sait que le premier single  » Chicago 145 » est de Timbo et sera bientôt dévoilé. Il sera déterminant pour l’impact de l’ album dans les charts car ce genre d’opus ne se vendent pas sur le longueur, l’artiste n’étant pas là pour promouvoir et le visuel était absent, voir faible.

Exemple, Michael avait séduit 750.000 personnes lors de sa première semaine d’exploitation  pour totaliser 1.2 millions de ventes. Un score bien loin de ceux auxquels étaient habitués le King.