JordinSparks

Elle avait parlé à plusieurs reprises des tensions entre son label RCA records et elle ici, Jordin Sparks a finalement été mise à la porte de la maisons de disques RCA Records qui avait lancé sa carrière en 2007 après sa victoire à American Idol.  Depuis l’échec de son second album Battlefield en 2009 ( écoulé à 166.000 exemplaires), elle n’était plus en bons termes avec le label qui lui avait fait enregistrer un projet dance quand le genre était à la mode avant  qu’elle ne se décide  d’elle même à revenir vers le r’n’b avec des titres comme ce très sympathique «  11/11 ( wish) » posté en fin d’année dernière.

Image de prévisualisation YouTube

Il y a eu ensuite plusieurs annonces comme celles d’un single pour cet été mais RCA  ne croyant plus à la chanteuse a finalement décidé d’abandonner le projet. Il faut savoir qu’elle  n’a pas encore su s’imposer de manière durable dans l’industrie, le premier album lui-même  ne s’écoulé qu’à 1 million d’exemplaires, ça reste assez maigre vu l’exposition dont elle a bénéficié. Elle est dans la même case que des filles comme Leona Lewis, Candice Glover ou encore Nicole Scherzinger qui sont de très grands talents vocaux sans aucune personnalité musicale réelle derrière et c’est très difficile de marqueter ce genre d’artistes en 2014.  Elles voguent entre la pop-rnb, sont souvent un peu mièvres, pas très fidèles ( à un style précis) donc ça n’incite pas les gens à les suivre ou les soutenir au delà des reprises ou bonnes prestations télévisées qu’elles peuvent livrer ici ou là.

Cependant, l’espoir n’est pas mort pour Jordin qui n’a que 25ans et qui serait en négociations pour atterrir sur le label Interscope, mais il est évident qu’elle va avoir besoin d’une très bonne équipe et surtout de  très bien choisir ses collaborations si elle veut revenir un minimum sur le devant de la scène.

Triste réalité !!