Tori Kelly, pour ceux qui ne la connaissent pas est une jeune chanteuse californienne de 19 ans qui fait son petit bout de chemin sur la toile depuis quelques années. Les américains ont pu la découvrir durant la saison 9 de American Idol, mais elle n’a pas pu faire long feu dans la compétition.
Cependant, elle ne s’est pas découragée et s’est consacrée à l’écriture et à la production de ses propres chansons.
Après plusieurs ep dont le projet  » Foreword » en 2013, elle a signé sur le label Capitol Records qui  a commencé ç lui faire enregistrer son tout premier album solo. Toby Gad, Pharrell Williams, Ed Sheeran ont été en studio avec elle, mais c’est surtout Max Martin a qui on a fait confiance pour lui concocter son premier single  » Nobody Love ».

Nobody Love, un titre passe-partout.

Un peu de Jessie J, un peu d’Ariana Grande, un peu de Taylor Swift, on secoue et ça donne  » Nobody Love ». Max Martin ne se renouvelle pas. Au contraire même, il tourne en rond et on le ressent dans cette chanson qui est très similaire aux tubes qu’il a offert aux chanteuses précédemment citées.  C’est un single cintré pour les radios mais qui manque trop de personnalité pour donner envie de réellement s’intéresser à la chanteuse.

Image de prévisualisation YouTube

La plupart des gens vont juste assumer que c’est une nouvelle parmi des milliers d’autres alors qu’elle a prouvé qu’elle est capable de mieux surtout qu’elle a un jolie grain de voix et une plume.

L’opus se devra assurément d’être plus consistant pour lui assurer une place sur la longueur.

Image de prévisualisation YouTube