Leona Lewis propose le premier single américain «  Thunder » de son album « I am ».Thunder

Après le flop sans précédent de «  Fire Under My Feet »Leona Lewis lance «  Thunder » qui servira de premier single officiel à son nouvel album aux U.S.A. La chanson sera envoyée aux radios pop adultes le 27 juillet et c’est le premier single officiel de la chanteuse dans ce pays depuis « Happy ». En effet, les chiffres ont été tellement médiocres depuis son second album que son label anglais n’a plus vraiment promu la chanteuse outre-atlantique.

C’est une autre ballade pop épique comme elle en a fait beaucoup. Ça manque d’originalité, mais c’est très bien interprété avec un très beau final vocal.

C’est très sympathique et encore plus efficace que le premier single, mais elle n’a pas beaucoup de chance de percer avec ça. Le titre a  un coté anecdotique ou déjà vu et le public  pop adulte américain la connait à peine. Le mieux dans la situation de Leona aurait été de se rediriger vers de la pop urbaine, car on tolère, on comprend et on continue de respecter les chanteuses r&b qui savent chanter, mais ne vendent rien. Les chanteuses pop vocales comme elles n’ont cependant aucun crédit nul-part… soit ça fonctionne et tout va bien comme Adèle, soit il n’y a personne pour toi.

On souhaite à  » Thunder » de lui donner un minimum d’exposition, mais ça risque d’être compliqué surtout que la machine Cowell n’est plus du tout avec elle. Aux U.S.A, elle est signée chez Def Jam qui est tout sauf un label capable de gérer une artiste voulant toucher la cible qui est la sienne.
En plus, le clip qu’elle vient de dévoiler est franchement inintéressant. Elle est jolie, c’est mignon, mais au bout de la 1ere minute, on a envie d’arrêter parce que ça n’apporte rien. Il n’y a que les fans les plus hardcore qui soutiendront. Elle a peu de chances d’aller vers un plus large public avec une telle vidéo. C’est du vu et revu et des milliers de fois chez elle. Elle n’arrive pas à se mettre en danger, tourne en rond, et ce, malgré sa volonté et c’est ça qui causera  ( ou qui a déjà causé) sa perte.
Triste réalité!