Il y a 20 ans exactement, sortait l’un des meilleurs albums de rap français de l’histoire. Bruno Beausir alias Doc Gyneco proposait Première Consultation.

A une époque où bon nombre de ses confrères s’inspiraient du hip-hop new-yorkais, il avait choisi de prendre le parti de la Californie, avec son ambiance « laid-back » et ses influences funk. L’opus est ambitieux et enregistré à New-York avec de vrais instruments.

On dénote une grande ambition en terme de musicalité, mais au-delà de la musicalité, le personnage même du rappeur séduit. Il est atypique, jurant fidélité à la rue tout en assumant le fait de vouloir découvrir d’autres horizons. L’album décrit la société d’une manière naturelle, piquante, pinçant, parfois drôle, souvent véridique qui permet à un très grand public de s’y reconnaitre. Il est tout à la fois, cynique, sauvage, griot, obsédé sexuel, macho et romantique. Un boulevard d’émotions, de sensations qui donne à l’album un ancrage durable dans le temps.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le premier single était le titre « Viens Voir le Docteur« , plutôt accessible, qui permettra à l’album de s’assurer un bon démarrage dans les charts. L’exploitation se passe cependant moins bien avec les autres singles. Les polémiques s’enchainent !

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.
Pour le titre « Dans Ma Rue », la Licra décide de porter plainte à cause de l’utilisation du terme « Youpin » et ensuite, c’est M6 (pourtant partenaire sur Viens Voir Le Docteur) qui refuse de diffuser Nirvana en raison de son thème : le suicide. Le rappeur est néanmoins soutenu par Canal +.
La chanson Vanessa adressée à la chanteuse Vanessa Paradis, n’est pas appréciée par cette dernière. Il lutte pour qu’elle finisse par accepter de la laisser rentrer en radio… avant de finir par proposer « Né ici », une chanson plus rassembleuse de par son thème, et c’est le tube… Les ventes s’envolent et l’album touchera les 700.000 ventes.
https://www.youtube.com/watch?v=yYTbYYmBiS8
Un des premiers albums de rap et l’un des seuls de rap à atteindre ce chiffre de ventes. On doit à Doc Gynéco d’avoir fait rentrer le rap dans plusieurs foyers français qui ne savaient absolument pas ce que c’était, même s’il fut aussi dans le même temps, l’un des premiers rappeurs à déjà vouloir être catalogué dans la catégorie « variété française ».

Cette dichotomie a fait tout le charme du personnage. Coté collaborations, Passi est en duo sur « Est-ce que ça le fait ? » et co-écrit le titre « Vanessa« . On retrouve aussi Atlantique sur « Les Filles du moove » ou encore El Maestro sur « No se vende la calle« . Stomy Bugsy aurait du paraitre dans l’album sur la chanson « Né Ici« , mais il n’a finalement pas pu le faire parce qu’il enregistrait son propre opus.

L’album sample 2 titres «  Stop, Look, Listen (To Your Heart) »de Marvin Gaye et « Catch It ‘Fore It Falls » de Side Effect sur « Les Filles du moove« . Il fait une reprise du « Papa was a Rolling Stone » de The Temptations sur « Tel père tel fils« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Un héritage intact.

La force de cet album est surtout sa direction artistique et le fait qu’il est choisi de l’enregistrer  avec de vrais instruments. C’est quelque chose qui ne se faisait pas, et qui était même mal vu dans l’univers du rap français à cette époque et pourtant, et c’est aussi qui donne cette dimension à l’album. 20 ans après et un jour avant sa réédition qui sera dans les bacs demain, l’opus est encore 54e sur Itunes, élu meilleur rap français par de nombreux magazines dont les Inrocks.