Mario Winans est l’un des producteurs les plus sous-estimés de son époque. Connu par le grand public comme étant l’homme d’un seul tube avec sa chanson « I Don’t Wanna Know » en 2004, peu de gens savent qu’il est, en fait, l’un des piliers du label Bad Boy Records. Le chanteur, compositeur, musicien, producteur, arrangeur et parolier fête ses 42 ans cette année, et a un bagage musical impressionnant, avec 2 décennies de tubes qui ont marqué l’histoire contemporaine du R&B et du hip hop. Retour sur le parcours de l’autre homme derrière le succès de l’un des plus grands labels de la musique urbaine.

1. Il était une fois.

Issu d’une famille gospel, il commence très tôt l’apprentissage du piano, et signe un deal avec les producteurs Tim & Bob, au début des années 90’s. Sa dextérité et son génie étonnent pour son très jeune âge et c’est le roi de la scène R&B lui-même qui lui donne sa chance. En effet, Mario compose pour la première fois sur l’album « R.Kelly » de Robert; nous sommes alors en 1995. Il travaille sur les chansons « You Remind Me of Something », et « I Can’t Sleep Baby (If I)« , qui seront d’énormes hits dans l’album qui s’écoulera à plus de 9 millions d’exemplaires.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est le début de l’aventure pour lui; il travaille aussi avec Pebbles et  98 Degrees. Il décide ensuite de se faire un nom en tant qu’artiste. En effet, le jeune Mario rêve d’avoir sa propre carrière et fort du succès de ses travaux avec R.Kelly, il propose, en 1997, l’album « Story Of My Heart« . Le premier single de ce disque est la chanson « Don’t Know » (et pas encore I don’t wanna know) qui est une ballade R&B grandiloquente dans la lignée des titres de Boyz II Men à l’époque, mais la magie ne prend pas.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

La chanson se classe seulement à la 50e place des charts R&B. L’album n’entre pas dans le top 200 américain. C’est un cuisant échec. Il n’arrive pas à se faire une place au milieu de Ginuwine, Usher ou encore Jon B . C’est alors qu’une autre opportunité s’ouvre à lui. Diddy l’appelle pour travailler sur la chanson « Come With Me », extraite de la bande originale du film Godzilla. Le titre est une collaboration avec Zed Zepellin et sera un carton, avec une 4e place au Hot 100 américain.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

2. Les débuts avec Bad Boy Records.

Ce titre lance une nouvelle page dans l’histoire de Mario, qui signe chez Bad Boy en tant que producteur et compositeur. Il devient alors l’une des pièces maitresses de l’écurie et de ses succès. Diddy, The Notorious B.I.G., Lil’ Kim, Faith Evans, Loon, Black Rob, 112 ont tous à ce moment des titres produits par Mario, qui n’a alors que 24 ans. Il commence par co-produire aux côtés de Missy la chanson « Trippin » du groupe Total, qui se classe à la 7e place au Hot 100.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Tout le monde se l’arrache par la suite. Destiny’s Child, Mary J. Blige, Whitney Houston, Jennifer Lopez, Ice Cube, Tamia, Eminem, Brian McKnight, Lil Eddie: il est partout.

Chez Faith Evans, il produit les succès que sont « I Love You », « Can’t Believe » mais aussi plusieurs chansons des albums « The First Lady » et « FaithFully » dont le duo « Ever Wonder ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Chez 112, il est sur l’opus « Room 112″ avec les titres « Stay With Me », « Don’t Go Away » ou encore « Whatcha Gonna Do »; nous sommes en 1998. En 2001, il est sur l’album « Part III » avec le tube « Peaches and Cream« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il est également présent sur plusieurs titres de l’album le plus vendu de Jennifer Lopez. En effet, Mario co-produit « That’s Not Me », « Dance With Me » ou encore « Walking On Sunshine » dans J.LO. C’est aussi lui qui adapte le remix de « Feeling So Good » extrait de l’opus. Une version devenue classique.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lil’ Kim Featuring Sisqo – How Many Licks?

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

L’un plus gros tubes de Lil Kim en Europe est sa collaboration avec Sisqo, souvent censurée aux USA, la chanson est une production de Mario Winams. Il produira aussi « Revolution », « Off The Wall » ou encore « Single Black Female » sur le très bon « Notorious K.I.M ».

3LW Featuring P. Diddy & Loon – I Do (Wanna Get Close To You)

Quand les 3LW décident de travailler avec Bad Boy pour leur second album. Diddy confie la co-écriture de leur single « I Do » à Mario Winams. Il se classera à la 58e place au Hot 100, et il produira bien évidemment plusieurs autres chansons dans l’album.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

702 – Trouble.

Il est sur plusieurs chansons de l’album « Star » des 702 dont « Trouble » et « Feelings »..

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est encore lui aux cotés de Mary J Blige pour son retour au son hip hop avec « Love and LIfe« .

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Brian McKnight, Mr Cheeks, Mary J Blige, Methodman, Whitney Houston, tous le veulent et le fameux « Bad Boy Remix » qui fait fureur à l’époque devient sa marque de fabrique. Il s’en servira pour revenir dans la lumière, car il n’a pas, à ce moment-là, abandonné ses rêves de carrière solo.

3. L’exposition aux yeux du grand public. 

En effet, fort du succès de Winams,qui donne une réelle fraicheur à son écurie, et de la demande autour des Bad Boy Remix qui inondent les ondes, Diddy a l’idée de faire la compilation  » We Invented The Remix« , lancé par le single avec Usher « I need A Girl », qui se classe à la seconde place des charts aux USA. Il rempile ensuite avec « I need a Girl Pt 2″ qui est retravaillé par Mario et où on le retrouve aussi dans le refrain. La chanson explose dans le monde avec une 4e place au Hot 100. C’est le début de la reconnaissance; le public le découvre en tant que chanteur; il n’est plus un simple homme de l’ombre. Il commence alors à plancher sur son second album.. tout en continuant à travailler pour d’autres.

Il offre à Beyonce la chanson « Summertime » sur la bande originale du film « Fighting Temptations ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Et il produira même plus tard le magnifique « Through With Love » sur le dernier album en date des Destiny’s Child.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Après avoir peaufiné toutes ces perles pour les autres, il trouve un concept d’opus basé sur la rupture, la trahison puis le retour de confiance. Le premier single est la fameuse chanson « I Don’t Wanna Know » qui sample le titre « Ready Or Not » des Fugees, mais il ne savait pas, à ce moment, que c’était une chanson qui elle-même samplait déjà un titre d‘Enya. C’est pour cela que ce n’est qu’ à la dernière minute, afin d’éviter un procès, qu’on rajoutera Enya en tant qu’artiste dans le featuring.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

La chanson explose et atteint la première place dans près de 20 pays dans le monde. Tout le monde sait désormais qui il est. C’était censé être son heure, mais l’aventure mainstream tourne court.

6e96f9a294ee4bbe9adf60791bac801e

En effet, Bad Boy connait à cette période une baisse de régime. Plusieurs artistes claquent la porte (Faith Evans, 112) et Diddy a du mal à se focaliser sur la promotion de Mario. Malgré un bon démarrage dans les charts et dans le monde, l’opus « Hurt No More » s’effondrera assez rapidement. Le second single « Never Really Was » qui samplait « Papa Don’t Preach » de Madonna passe, lui, totalement inaperçu.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est une déconvenue mais il se lance immédiatement dans l’enregistrement de ce qu’il pensait être son 3e album.

4. L’héritage.

Mario veut commencer à bosser sur son 3e album dès 2005 mais Diddy, qui s’est lancé dans la production de shows télévisés avec des groupes (Da Band, Danity Kane, puis Day26), ne fait pas de son projet une priorité. Il est plutôt recruté en tant que parolier et producteur sur les différents opus et il fait très bien son travail avec des titres comme  « Poetry » et « Picture This » pour Danity Kane ou encore « Got Me Going » et « Co Star » pour Day 26.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le premier titre qu’il enregistre pour son propre album avec 7 Aurelius s’intitule « Last Night ». À la dernière minute, Diddy la récupère pour l’opus « Press Play » sur lequel il travaille. Il fait venir Keyshia Cole et c’est un autre succès mondial qui portera l’album du rappeur.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Un album où on retrouve 2 autres productions de Mario, l’une en sa propre compagnie et l’autre en compagnie de Brandy, qui rappe.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Son album « My Purpose » est à ce moment annulé.  Il quitte Bad Boy en tant qu’artiste mais conserve de très bonnes relations avec Diddy, ce qui fait qu’il sera de nouveau producteur exécutif de son album « Last Train to Paris », en 2010. Il y produit aussi le titre « Yesterday« , avec Chris Brown.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

La même année, il offre à Trey Songz le plus gros hit R&B de sa carrière, en pleine vague electro. Il s’agit de la chanson « Can’t Be Friends » qui passe 14 semaines en tête des charts R&B.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

2 ans plus tard, il produit pour Brandy, dans la même veine, la chanson « Wish Your Love Away » qui était le second single initial de l’opus « 2/11« .  Celle-ci fera l’erreur d’annuler sa sortie à la dernière minute au profit de  » Wildest Deams ».

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Mario travaille actuellement sur son 3e album solo qui s’intitulera « Love Legacy« , mais aucune date de sortie n’a été officialisée. Il a proposé un opus uniquement composé de ses productions et instrumentaux au début du mois de Septembre.

capture-decran-2016-10-05-a-14-36-30

Il gagne son seul Grammys pour avoir co-écrit le titre « Pray » pour sa tante Cece Winans, légende du gospel, c’était en 2006.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

C’est incontestablement un génie de l’ombre. Il n’ a pas eu beaucoup d’exposition, parce que le personnage de Puff Daddy était omniprésent et s’attribuait quelque part tous les mérites. Toutefois, il a laissé une véritable empreinte et une sensibilité sur la scène R&B, qui lui reste propre. Plusieurs de ses titres traversent assez remarquablement le temps et on espère qu’on le retrouvera encore bientôt sur de nouveaux albums R&B. Nos oreilles le méritent.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.