3 ans après «  Unbreakable », Janet Jackson est de retour avec « Made For Now », en compagnie de Daddy Yankee, le titre est le 1er extrait du futur et premier Ep de la carrière de la chanteuse, qui fait en réalité son véritable comeback auprès du très grand public. J.J is here but for what?

L’ère « intimiste ».

« Unbreakable » fut l’album de la remise en cause et  de la post-dépression. Après le décès de son frère, elle avait tout quitté. Les USA, sa famille, et s’était mariée dans un pays. Le retour avec ce disque fut cible sur son grand socle R&B, qui a d’ailleurs a répondu présent. L’album s’adressait à un cœur de cible bien précis, y compris dans sa promotion radiophonique et ça n’a pas manqué.

No Sleeep a fait 12 semaines en tête des charts R&B adultes. L’un des plus gros tubes de sa carrière. sur ce format.

  • « Unbreakable »  qui n’était pas un single officiel est resté pendant plusieurs mois dans le top 5.
  • « Damn Baby » a lui été 8e.. et  » Broken Heart Heals » a lui aussi été diffusé.

L’opus s’adressait vraiment à son core de fanbase et s’est écoulé à 423.000 exemplaires aux USA, ce qui est plutôt très bon pour la période… et comparé aux derniers albums de Madonna, ou Mariah Carey, qui font beaucoup bien moins.

Toutefois, il y a un point où «  Unbreakable » semble avoir failli, c’est l’international. C’est un opus qui visait une niche précise…. trop précise pour une des plus grosses stars de la planète et là où ça s’est ressenti, c’est sur les tournées. Là où elle enchaînait et enchaînait les dates sans aucun souci aux USA. On s’est quand même rendu compte ( surtout après 2 annulations) que ça commençait à devenir difficile de remplir des stades, ou de très grandes salles dans beaucoup de pays Européens.

[Chronique/Dossier] Janet Jackson  » Unbreakable », une résurrection profondément optimiste.

« Made For Now : le bonheur retrouvé ».

C’est là que 3 ans après, elle a apparemment décidé de revoir sa stratégie. Elle a changé de vie, est de retour aux USA et depuis plusieurs mois, reçoit de nombreux prix dans diverses cérémonies pour l’ensemble de sa carrière.

View this post on Instagram

Tata Janet Jackson en couverture du magazine "Essence" pour rappeler qu'elle est la principale tête d'affiche de l’événement cette année… MAIS ce n'est pas TOUT. Depuis qu'elle est de retour aux USA, toutes les cérémonies veulent lui remettre des prix; A peine un mois après les Billboard, elle sera honorée au Radio Disney Awards, avec le "IMPACT AWARD" pour l'ensemble de sa carrière. IL faut savoir que ce n'est pas totalement innocent, Disney veut se faire "pardonner"; Pendant très longtemps, ils étaient de grands fans de J.J. Dans les parcs Disney américains, on retrouvait à chaque fois, une statue de Minnie, habillée dans le costume de Rythmn Nation. Il y avait ainsi près de 75.000 statues qui avaient été éditées.. Quand, il y a eu le fameux Superbowl, ils ont retiré les statues pour ne pas "choquer" les familles. Aujourd’hui, ils se sentent un peu ridicules donc veulent faire "amende honorable" avec ce prix. On ne sait pas encore si elle ira le chercher ou sera à la cérémonie. Dossier sur "Unbreakable" : http://www.musicfeelings.net/2015/10/chronique-dossier-janet-jackson-unbreakable-un-resurrection-profondement-optimiste/

A post shared by Musicfeelings. (@musicfeelings_blog) on

 

 

On est donc revenu sur JANET, qui n’est plus la simple chanteuse de R&B, mais l’icone pop , tout étant une chanteuse de R&B. Son équipe semble se dire que le public R&B est acquis ou du moins aura toujours une place pour elle et donc qu’il est temps de repartir vers des sons plus globaux, afin de lui redorer sa stature internationale. C’est là où le choix de l’afropop peut intervenir, c’est fédérateur, global, et ça reste très ancré dans la culture noire, donc, peu de chances que sa fanbase la rejette totalement, même s’ils n’accrochent pas musicalement.

L’autre moment où on voit qu’elle a une envie de toucher un plus large public. C’est l’invitation de Daddy Yankee, qui était l’artiste le plus écouté au monde en 2017 sur Spotify, sans être particulièrement fort sur le territoire américain. Janet a compris l’autre bataille, à savoir le streaming. C’est quelque chose avec lequel les stars des années 80’s et 90’s ont du mal, car ce n’est pas là où se trouve leurs cœurs de cible. Ici, Janet prend Yankee parce qu’elle compte aussi sur le fait que les fans de ce dernier iront streamer cette chanson, mais de façon générale, ses chansons.

On retrouve cette idée dans la chanson, qui est extrêmement générique, et tourne un peu en rond. C’est le même refrain qui tourne en boucle comme 99% des tubnes actuels et surtout, elle ne fait ( ce qui est un grand effort pour elle) presque pas d’ab-lis ou de chœurs, sa façon de chanter ( sauf sur le fin) est volontairement assez sèche, très carrée, justement pour correspondre aux besoins des auditeurs de 2018. Le titre n’apporte rien à sa discographie, il est juste très banal.

Et comme expliqué plus haut, ce décor très tribal, très afro-centré dans le clip, sauve déjà beaucoup visuellement le titre, mais il fera aussi en sorte que son public R&B ( qui n’est pas visé par cette chanson, mais qui est son socle le plus dur) ne soit pas totalement déboussolé, ou ne lui en tienne pas trop rigueur. Il y a quelque chose qui reste très Janet ( et auquel elle tient, elle le rappelle en longueur d’interviews) même si c’est certain qu’elle continuera de s’étendre musicalement, c’est surement pour ça qu’elle annonce un EP.

Si tout ça est très bien sur papier, ce ne sera pas aisé. Janet n’a pas eu de tubes mainstream depuis 14 ans. Elle a plus de 50 ans, donc les radios pop américaines vont avoir du mal ou vont totalement refuser de la diffuser. Ce n’est pas certain que malgré le fait que ce soit savamment pensé « Made For Now » soit le tube qu’elle veut, surtout qu’il arrive à la fin de l’été, alors qu’il était prévu pour le début du mois de Juin, et aurait été parfait pour cette période. Tous  ces éléments font qu’il n’est pas certain que ce soit un succès ( surtout aux USa, ce sera peut-être plus facile dans les pays latins avec Daddy Yankee). Le gros risque sera que ça ne marche pas du tout et qu’elle passe pour l’énième « vielle » qui essaie de suivre les tendances, ce qui égratignerait vraiment son image….mais si elle réussit à avoir un petit succès, ce sera déjà un tour de force à ce stade de sa carrière.

[Dossier] Madonna pose le problème « l’âgisme » : J.LO, J. Jackson, M.Carey, Fergie, Gwen Stefani… Trop vielles pour continuer ?

Dans tous les cas, elle tient à son lancement. Elle a donné sa première prestation télévisée à un LateNightShow en 14 ans ( alors qu’il n’y avait rien eu pour « Unbreakable »). C’était chez Jimmy Fallon et rien qu’au budget, on voit qu’ils ne rigolent pas cette fois, surtout qu’elle est signée sur son propre label, donc, c’est elle qui paie tout.

On espère pour elle que ça fonctionnera un minimum pour avoir une tournée mondiale le plus rapidement possible… et un album de JANET, après cet EP, qui ne sera sans doute pas pour les puristes!

[Focus] Janet Jackson, lumière sur ses 25 plus gros tubes aux U.S.A.