La bande originale de la vie de Kid Cudi
Découvert pour un certain nombre sur l’album « 808’s & Heartbreak »  de Kanye West . Kid cudi a été révélé au grand public grâce à son titre Day n nite et plus précisément grâce au remix de celui avec the Crookers qui a connu un étourdissant succès mondial , il y a quelques mois . L’heure du deuxième single venant , c’est une reprise des plus intéressantes de Poker face de Lady Gaga , travesti cette fois sous les traits de Make Her Say en compagnie de Common et de Kanye qui nous été offerte au public . Le rappeur s’efforçant de faire un clin d’œil tout en gardant son univers , au public pop qui avait apprécié le remix du 1er single . Nouveau Buzz et gros succès pour l’artiste , l’album intitulé Man Of Moon : The End Of The Day lui a suivi dans les bacs la semaine dernière et a trouvé pour son débuts plus de 100.000preneurs .
1. « In My Dreams (Cudder Anthem) » Emile 3:192. « Soundtrack 2 My Life » Emile 3:553. « Simple As… » Plain Pat 2:31Act II: Rise of the Night Terrors# Title Producer Length4. « Solo Dolo (Nightmare) » Emile 4:255. « Heart of a Lion (Kid Cudi Theme Music) » Free School 4:216. « My World » (featuring Billy Cravens) Plain Pat, Jeff Bhasker 4:03Act III: Taking a Trip# Title Producer Length7. « Day ‘n’ Nite (Nightmare) » Dot da Genius, Kid Cudi* 3:418. « Sky Might Fall » Kanye West, Kid Cudi* 3:409. « Enter Galactic (Love Connection Part I) » Matt Friedman 4:20Act IV: Stuck# Title Producer Length10. « Alive (Nightmare) » (featuring Ratatat) MGMT, Ratatat 4:0611. « Cudi Zone » Emile 4:1912. « Make Her Say » (featuring Kanye West and Common) Kanye West 3:3613. « Pursuit of Happiness (Nightmare) » (featuring MGMT and Ratatat) Ratatat 4:55Act V: A New Beginning# Title Producer Length14. « Hyyerr » (featuring Chip tha Ripper) Crada 3:3215. « Up Up & Away » Free School 3:47

A l’écoute des singles déjà , on pouvait tous se douter que Kid Cudi ne livrerait pas un album rap comme les autres . Man Of The Moon : The End of the Day s’avère être dans la lignée de ces derniers et  porte ainsi on ne peut mieux son nom . Album introspectif , résolument noir avec un permanent coté planant . Le jeune homme parle ici de sa vie , son parcours souvent difficile sans toute fois tomber dans le pathos bien que tout soit toujours empreint d’une certaine mélancolie .
On est loin du Hip Hop agressif de ces confrères , même s’il y a clairement beaucoup de ressemblances avec l’univers du 808’s and HeartBreak de son ami West. Kid Cudi se démarque en prouvant que non seulement il est un fervent admirateur de la « musique » en général (et non cloitré dans la zone urbaine chose notable avec sa multitude d’influences , allant d’un léger R&b , une pop électro plus agressive , le tout souvent pavé de flutes indiennes) mais qu’en plus lui n’a pas besoin de vocoder pour faire agréablement passer ces émotions et donner sa vision du monde.
Si la construction des titres , souvent la même peut paraitre lassante  sachant que le chanteur/rappeur ne cède son univers à aucun de ces invités que ce soit au groupe MGMT , à Kanye West ou même à Common ( aussi chargé de raconter l’histoire que comporte cet album) . Elle contient incontestablement des perles tels que Heart Of a Lion , Soundtrack of my life , Poursuit of Hapiness ou encore le très funky Enter Galactic Love .Cela dit , le reste bien qu’étant légèrement moins bon est loin de démériter , lui permettant d’offrir un 1er album de qualité et un des plus aboutis de la scène urbaine tout en étant un ovni dans cette même scène . Kid surprend agréablement et montre qu’il fera parti des artistes sur lesquels l’on devra compter dans les prochaines années .
14/20.