Il y a beaucoup de chansons qu’on connait plus ou moins tous en France, en Afrique, en Europe, mais qui ne sont pas du tout vues de la même manière aux U.S.A. On assume généralement le contraire parce que ce sont des titres d’artistes dont le principal marché est américain mais ce ne n’est pas toujours le cas, la preuve :

Image de prévisualisation YouTube

BrandyTop Of The World.

On commence avec le titre « Top Of The World » de Brandy avec Ma$e qui est l’un de ses plus gros succès dans le monde. La chanson extraite de son album « Never Say Never » a terrorisé les charts européens pendant de nombreuses semaines. C’est un de ses titres les plus connus même s’il n’a été que 44ème aux U.S.A. La raison? Le titre n’a jamais bénéficié d’une exploitation convenable. Il a été lancé pendant le gros succès de « The Boy Is Mine » et s’est ensuite fait étouffer par l’autre gros succès de « Have You ever ». Les radios R&B ont soutenu le titre à cause de l’impact de Brandy et de la rencontre avec Mase et le public général connait la chanson grâce au gros succès qu’aura connu l’album… sans ça « Top Of The World » reste d’abord bel et bien un succès européen. Brandy est cependant habituée à ce genre de choses vu qu‘Afrodisiac (single) n’a jamais été un single américain, le titre n’est pas connu dans son pays et la France est le seul endroit au monde où sa chanson « Right Here (Departed) » a été un véritable carton.

Image de prévisualisation YouTube

CassieLong way to go.

Le second single du premier album de Cassie a beau être connu de tous. Comme on l’avait expliqué dans cet article, il n’a jamais pu exploser aux U.S.A à cause de la très mauvaise presse qu’elle avait reçu suite aux lives de  « Me and You ». Résultat?  la chanson a  bien marché en Europe mais ne s’est classé que 97ème aux U.S.A. A ce jour, elle reste une one hit wonder dans son pays.

Image de prévisualisation YouTube

Lucy Pearl – Don’t Mess with My Man.

La plupart des gens connaissent le groupe Lucy Pearl (Dawn Robinson, Raphael SaadiqAli Shaheed Muhammad) grâce à la chanson « Don’t Mess With My Man » qui a été très bien diffusée sur les ondes européennes entre fin 2000 et 2001. Ce sont notamment les anglais qui ont porté la chanson. Cependant, le titre a été jugé trop pop par les radios R&B de l’époque et ça a été un flop pour le groupe, après la chanson « Dance Tonight« . Il n’est jamais rentré dans le hot 100 américain. C’est aussi leur dernier single en compagnie de Dawn.

Image de prévisualisation YouTube

Blu Cantrell – Breathe.

Le titre « Breathe » de Blu Cantrell, avec Sean Paul en 2003, premier extrait de son opus « Bittersweet« , a cartonné en Europe. Des numéros 1 à la pelle dans de nombreux pays. C’est cependant la chanson qui signe le divorce entre Blu et son label américain. Le titre s’arrêtera malheureusement à la 41 ème place aux Etats-unis et l’opus qui suivra sera un échec.

Image de prévisualisation YouTube

Christina Millian – When You Look At Me.

L’époque où Christina Milian faisait de la pop-r&b très teenage façon Britney Spears avec « When You Look At Me » est desormais très loin derrière elle. D’ailleurs, la musique est globalement très loin derrière elle mais même si « When You Look At Me » a connu un carton et côtoyé des tops 10 dans plusieurs pays européens, la chanson est passée totalement inaperçue aux U.SA. Plusieurs des raisons de cet échec sont évoquées par elle même dans le dossier sur sa carrière.

Image de prévisualisation YouTube

Christina Aguilera – dirrty.

La « réponse » de Xtina au « I’m Slave For You » de Britney Spears fut cinglante, elle aura marqué tous les esprits. Dirrty est une chanson qui ne s’oublie pas mais c’est surtout une chanson boudée par les américains du fait de son clip trop trash. Le titre cartonne en Europe mais ne se classera que 48ème aux U.S.A du fait du rejet du public et des radios pour sa nouvelle image. Quand on pense que ce sont le même genre de choses qui ont eu l’effet contraire pour le cas Miley Cyrus, 10ans plus tard, ça fait tout doucement rigoler.
Image de prévisualisation YouTube

Brick and LaceLove is Wicked.

L’hymne des Brick and Lace, protégées par Akon, a connu un beau succès international, notamment en France avec plus de 120.000 ventes. Cependant, la chanson est très mal connue aux U.S.A du fait de la mauvaise promotion de Konvicted, c’est aussi ça qui a fait en sorte que le groupe n’ait jamais d’exposition d’envergure.

Image de prévisualisation YouTube

David Guetta & Kelly RowlandWhen Loves Take Over.

Kelly Rowland était une des premières à avoir ouvert la boite de pandore. C’est en effet l’une des premières chanteuses R&B à être allée chanter avec des producteurs dance. Les ventes de « Ms. Kelly » avaient été très mauvaises mais le remix de « Work (Freemasons) » avait connu un certain succès européen, ce qui lui a permis de penser à cette transition.  Cependant, si « When Loves Take Over » cartonne partout dans le monde, les américains ont du mal, énormément de mal, à accepter le titre qui ne se classera que 76ème aux U.S.A. C’est Akon et « Sexy Bitch » qui feront exploser l’opus de Guetta par la suite.

Image de prévisualisation YouTube

Lil Kim & SisqoHow Many Licks.

Classique des classiques. Le titre « How Many Licks » de Lil Kimen compagnie de Sisqo, extrait de son opus « N.O.T.O.R.I.O.U.S K.I.M » a été très bien diffusé en Europe et a bien fonctionné en Europe de l’est notamment. Cependant, la chanson a été boudée aux U.S.A du fait de ses paroles trop explicites et du clip. Le titre est resté d’une certaine manière iconique à cause de cet interdit mais dans les classements, il n’a atteint que la 75ème position aux U.S.A.

Image de prévisualisation YouTube

Britney Spears & Pharrell – Boyz.

Produite par les Neptures, Boyz a été enregistrée par Janet Jackson avant d’être donnée à Britney Spears et ça s’entend. La chanson faisait aussi partie de la bande originale du film Austin Powers. Cependant, malgré sa diffusion, c’est un des singles de Britney qui s’est le plus mal vendu aux U.S.A.. La chanson n’est jamais entrée dans le hot 100 américain mais a quand même réussi à bien se classer en Europe.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Missy Elliott & Big Boi/ Mc Solaar – All In My Grill.

Considéré aujourd’hui comme un véritable classique,  » All in My Grill » est en fait le second single de l’opus « Da Real World » de Missy. La chanson  intervient juste après  » She’s a Bitch » qui connait un flop aux U.S.A ( 90ème dans les charts) et ce titre lui-même ne déchainera pas les foules. En effet,  » All In My grill  (vendue aux U.S.A dans la version avec Big Boi) ne dépassera pas la 64ème place dans les charts américains. Le single sera cependant très bien accueilli en Europe notamment en France où la version avec Mc Solaar marque toute une génération et lui permet d’atteindre la 16e place. Il sera aussi dans le top 20 anglais et dans le top 10 belge.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Janet Jackson – Whoops now.

8ème single de l’opus #janet, Whoops now a été vendu dans un cd 2 titres en compagnie du titre  » What I’ll Do » et c’est devenu l’un des plus gros tubes européens de Janet. En réalité, Whoops Now n’est qu’une bonus track de l’album et n’a pas du tout conquis les américains. Cependant, c’est devenu l’un des plus gros tubes de la chanteuse dans plusieurs pays notamment en France où ça reste l’un de ses singles les plus vendus, et le titre qui a fait « décoller » sa carrière ici.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Madonna – American Life.

Pour des raisons évidentes, le titre  » American Life » de Madonna a été boudé aux U.S.A. En 2002, la chanteuse avait pris position et critiquait ouvertement le gouvernement américain et Bush dans la guerre en Iraq. L’accueil pour le single et l’opus a été glacial. Une 37e place furtive et 600.000  ventes pour l’opus.  Un score incroyablement mauvais pour l’époque et sa renommée, le titre et l’opus se sont cependant rattrapés en réalisations des performances correctes dans les charts européens.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Michael Jackson – Stranger in Moscow.

Single extrait de l’opus « History » de Michael Jackson, la chanson et le clip ont fait un tabac en Europe à la fin de l’année 1996. Cependant, l’exploitation du titre par le label américain ne s’est faite qu’en Aout 1997. L’attention autour du projet de M.J étant retombée, le titre n’a pas pu dépasser la 97ème place dans les charts, Il reste, à ce jour, le single le plus mal classé de Michael Jackson au Hot 100 américain.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Kelis – Trick Me.

Trick Me est sans doute aucun l’un des titre les plus connus de Kelis à l’international. Le titre second extrait de l’album  » Tasty » a cartonné dans de nombreux pays européens, mais il est passé totalement inaperçu aux U.S.A à cause des soucis qu’elle a rencontré avec son label qui n’a pas voulu promouvoir le titre à l’époque. Il s’est  donc classé 107ème. Cependant, la chanteuse est habituée vu que la majeure partie de ses titres ont eu un meilleur accueil en UK que dans son pays natal.

 

 

Que pensez-vous de ces titres et des différences de chiffres entre les 2 continents pour ces chansons?