Enfin, alors que sans grande surprise (avouons le)  » Boss » peine dans les charts. Syleena Johnson propose un second extrait de son album :  » Chapter 5 : Underated » . Un titre qui devrait réconcilier la chanteuse avec le noyau dur de sa base fan vu qu’elle revient sur une histoire personnelle avec la même grâce que son premier où pupillaient les productions de  monsieur  Robert Kelly.

C’est du r&b avec un zeste de soulful parfaitement mené, on est certes loin d’un  » I Am A Woman » mais elle  n’a absolument pas à rougir de dévoiler une telle classe en cette période de crise musicale plus ou moins profonde.

Cadeau!