Un premier Ep dans le monde la musique: c’est important. A l’instar d’un premier grand diplôme ou d’une première  grande exposition dans le monde de l’art, c’est la chose qui va faire qu’on détermine si vous avez ou non du talent.  C’est comme un pilier de cv , partant de là on peut évaluer ce  dont vous êtes capables et ce à quoi vous aspirez. Bien sur ce n’est pas un couperet, il est possible d’évoluer ou de regresser ensuite neanmoins la presentation d’ep, comme celle  d’un premier entretien se doit d’être soignée et réfléchie. Ce d’autant plus que nous vivons une période musicale difficile et que ce sont ceux qui introduisent  le mieux leurs premiers projets qui finissent par avoir des contrats et promotions solides avec les labels ensuite. ( Coucou Frankie!!!.)

Avec la mise en ligne il y a quelques jours de son premier Ep , Bridget Kelly la petite protégée de Jay-z a donc tenu à nous montrer ce qu’elle pensait valoir le long de 8 titres donc 2 qu’on connaissait déjà vu qu’utilisés comme singles promotionnels « Thinking About You » ( Re Coucou Frankie) & « Seek and Destroy ».

Le reste du projet était à decouvrir et ce ne sont pas  d’autres gros calibres qui manquaient vu que Ne-Yo,Linda Perry, James Fauntleroy ou encore David Hodges ont tous répondu présent à l’appel de la belle. Malheureusement pour BK ( Beekay), le mélange est loin d’aussi prestigieux que la liste des participants. En effet, Kelly sait parfaitement chanter , une voix qui s’adapte à  quasiment tous les styles et qu’elle maitrise à la perfection. Cependant,  la jeune fille manque cruellement de personnalité vocale, à savoir qu’il lui faut toujours un appui  féminin ou masculin auquel se référer pour interpréter les titres et ça lasse.

Ce n’est pas mauvais, c’est joli pour la plus part du temps  mais  on peut s’empêcher de penser à se consœurs tantôt à Rowland sur  » In The Morning », à Monica sur  » My Heart » ou encore à Keys sur  » White Lies » et ça pêche car un premier Ep, c’est ce qui nous definit nous et non ce qui établit notre capacité à songer les autres quel qu’en soit notre talent de base. Il n’y a vraiment que  » Stranger To Love » qui d’une certaine manière se démarque et m’a en cela paru touchant.

Il va donc réellement falloir qu’elle se remette en cause et travaille tout ça car sinon elle est vouée à devenir une sorte de Nicole Scherzinger, talentueuse de base mais soumis au manque de personnalité véritable et donc obligée de se plier à ce que proposent ses concurrentes, à la loi du marché.

Triste Réalité!

En live..

Image de prévisualisation YouTube