Le saxophoniste, Walter Beasley est l’un des plus populaires de sa génération et l’un des artistes afro-américains les plus vendeurs de cette catégorie depuis 30 ans. Il a proposé plusieurs disques R&B/Jazz/Funk avec une vraie consistance depuis les années 80’s. L’an dernier, il est revenu avec l’opus BlackStreams, et l’une des pépites de l’album est une collaboration avec Raheem DeVaughn, « Late Night Lover ».

C’est un mid-tempo soulful et groovy avec une touche hip hop retro voluptueusement portée par la voix de Raheem, qui fait un travail vocal, à la fois délicat et efficace. La chanson a été choisie en tant que nouveau single du disque, et vient d’être envoyé aux radios adultes américaines. Il se peut qu’elle soit un nouveau succès sur le format pour Raheem, qui se consolide une discographie de premier choix dans son genre.

[Chronique] Raheem DeVaughn – A Place Called Loveland.