La technique de la télé-réalité ne reussit pas à tout le monde . Pendant que Monica en reçoit de nombreux lauriers au point de vouloir rééditer l’experience . comme nous l’annoncions , il y a quelques jours .

Fantasia dont le show est en ce moment meme diffusé  peine à convaincre les américains . Le titre generique du Show  » Even Angels’ (pourtant trés sympathique)  qu’on avait ici meme presenté et qu’elle avait chanté chez Oprah n’a pas pu depasser les 10.000 telechargement sur Itunes avant de totalement s’effondrer dans les méandres du top .

La maison de disques doit donc avoir tous les problemes du monde sur le fait de savoir comment ils vont presenter cet album qui s’annonce pourtant bien sympatique.

4 titres nous  été offerts et l’on peut voir que la chanteuse a pour cet album ( et pour notre plus grand plaisir aussi)   décidé de suivre la voie de son album precedent , saupoudrée cependant d’un zeste de pop.

Bounce Back  est un up tempo  bien éfficace qui n’est pas sans rapeller Hood Boy , avec ce melange de cuivre et de batteries dans l’instru sur lequel l’interpretation trés soul de Fantasia coule  parfaitement.

Control Freak  est le genre de mid/tempo R&B sexuel dont le secret a été confiée aux chanteuses a voix flutées tels que Janet ou Mya mais Fantasia s’ensort trés bien dessus , livrant une interpretation lisse mais agréable .

Never est probablement le titre le plus  pop des 4 . On aurait pu l’extraire  l’instrumentale d’une bande originale de film pour Ado . Il est cependant loin d’etre desagréable . Contrairement à se consoeurs qui lissent leurs voix chaque fois qu’elles ont  affaire à ce genre de rythme . Fantasia garde le cap , s’appropriant totalement la chanson qui resulte bien sympathique.

On and On , c’est un peu ce qui devrait etre le tube de cet album , si la promotion est bien faite . Des airs d’une production de B.cox  avec ce bon vieux piano qui tourne en boucle . Le titre sur lequel Fantasia n’ assure pas les background vocaux, a ce coté old-school pop  accrocheur qui le parcourt  , nous empechant par la meme occasion de n’avoir recourt  à la touche  » repeat »  à chaque fois que son piano  file vers ces dernières notes .

Ces extraits nous confirme tout le bien qu’on pensait de cette fille , tous etant  capables d’integrer sans soucis et sans honte aucune un opus de bonne qualité .

Je vous les offre , en esperant que vous en fassiez  un usage »on and on » sur vos ipod.