Craig David est l’un des plus gros talents vocaux de ses dernières années. Une dextérité, un flow hors du comment, une véritable folie en terme de vibes. Il est unique en son genre…mais sa carrière n’a pas toujours eu l’ampleur ou pris la tournure qu’elle aurait du en terme de ventes.

Dans cet article, nous allons revenir sur les ventes de chacun de ses disques avant d’expliquer cette chute, puis ce comeback récent, alors qu’il finalise actuellement, ce qui sera son 8e album solo.

Les ventes de chacun de ses opus.

« Born To Do It » qui est sorti en 2000, s’est écoulé à 1,912,360 exemplaires en Uk, et à 7 millions dans le monde.
« Slicker Than Your Average », sort en 2002 et s’écoule à 531,332 exemplaires en UK et 3 millions dans le monde.


« The Story Goes » s’est écoulé à 300.000 exemplaires en Uk et 500.000 dans le monde en 2005.
« Trust Me » s’est écoulé à 100.000 exemplaires en Uk et 300.000 dans le monde en 2007.
« Signed, Sealed, Delivered » arrive lui en 2010 et amorce une réelle catastrophe pour le chanteur avec seulement 35.000 ventes et 60.000 dans le monde.

Ceci va lui faire faire une réelle traversée du désert que j’explique dans la vidéo Youtube.


Le retour.L

Il finit par revenir et avoir un nouveau disque d’or en UK en 2016 avec le disque « Following My Intuition » qui totalise 150.000 ventes réelles.

Et enfin, l’album sorti en 2018, « The Time Is Now » totalisera 60.000 ventes réelles en UK.

C’est son dernier disque en date et on se rend compte que malgré tout. Les anglais restent son fief, même s’il a de plus en plus de mal à convaincre sur un album, car musicalement, il va plus « dans tous les sens ».. mais dans le même temps, c’est via cette formule qu’il a pu de nouveau avoir une place « au soleil » en 2016.

Un nouveau single, qui est surement electro arrive ce vendredi, mais pour savoir comment et ce qui explique ces chiffres. C’est le moment.

En espérant toujours qu’il puisse livrer un projet à la hauteur du premier et du 3e.