Ce que peu de gens savent à propos de Toni Braxton, c’est qu’elle a commencé sa carrière dans un groupe  avec ses 4 sœurs : Tamar, Trina,Towonda et Traci . Nommé The Braxtons , elles étaient censés être une nouvelle version des Jackson  au début des années 90’s mais malheureusement pour elles  leur 1er single «  Good Life » a lamentablement floppé conduisant Atlantic a les licencié .

C’est à ce moment là que Antonio L.A Reid et Babyface  ont repéré Toni et  l’ont engagé pour en faire des 93 la superstar qu’elle a été dans les années 90’s. Les 4 autres n’ont pas cependant abandonné tout de suite..

Si à l’aube de leur vrai premier album en 96, Traci a été écarté pour  cause de sa grossesse. Tamar, Trina et Towonda  ont sorti l’opus «  So Many Ways » qui bien que reconnu  et acclamé par la critique  ne reçut pas le succès escompté. En effet, aucun des singles hormis la reprise du «  The Boss » Diana Ross qui est encore à ce jour un gros hymne dans les clubs) ne  put convaincre le grand public et le groupe dut définitivement se séparer  après la promotion de l’album.

Une promotion qui  vit jaillir Tamar Braxton comme nouveau talent solo. Benjamine du groupe et très proche de sa superstar de grande sœur. Elle rentre en studio des 97 afin de livrer son tout premier opus éponyme qu’on pourra trouver dans les bacs en début d’année 2000.

Tricky Stewart, Jermaine Dupri , Missy Elliot, B.Cox ou encore Rich Harrison sont invités aux manettes pour aider la seconde Braxton à se faire un nom sur la scène musicale : Ce sera un échec .

Image de prévisualisation YouTube

Malgré le bon choix des 2 singles, l’aide de sa sœur en interview promo et puis surtout la véritable qualité de son opus, Tamar Braxton ne réussit pas à séduire.

Image de prévisualisation YouTube

Once Again , Your Room , No Disrespect , Tonight , I’m Over You et nombre d’autres perles que renfermaient cet excellent opus restèrent privées a ses quelques 100.000 acheteurs qui eurent  néanmoins le plaisir de voir que la jeune fille n’était pas simplement » la petite sœur de » mais aussi une très bonne vocaliste .

Cette idée se confirma quand elle entreprit en 2002 et 2005 de faire les chœurs sur les opus  Libra et More Than a Woman de sa sœur, mettant sa carrière solo entre parenthèses au profit de son mariage.

En 2004, elle signait sur le label de Tommy Mottola et lançait le titre « Im Leaving » en compagnie de Styles P. Un mid tempo urbain bien sympa auquel, elle ne donna cependant aucune suite jusqu’à ce jour.

En effet, cette année après 6 et  véritablement 10ans d’absence. Elle annonce son retour signée chez Universal Records. L’album devrait voir le jour en fin d’année et le 1er titre disponible est «  The Heat  in me » disponible sur la nouvelle compilation musicale d’Adidas.

Une Ballade très ancrée 90’s  qui aurait  très bien pu être chantée par sa sœur . The Heat In me fait penser  aux productions de Babyface , fin , agréable et mélodieux : Il nous promet de jolies choses pour ce retour qu’on attendait plus vraiment .

Cadeau !