1. Shut It down2. Do It Again3. She Wants Me4. Whatcha Do5. Below Zero6. Can’t Stop7. Remain Silent8. Makin’ Luv9. State of Emergency10. Back to the Future11. Love MD12. Away13. Rule the World

Lumière sur le comeback d’un des groupes de r’n’b’ les plus emblématiques des années 90’s. Après 8 ans d’absence, de multiples changements et surtout 3ans de retard (vu qu’il était premièrement annoncé en 2007)  les Dru Hill ont fini par donner une suite à  Dru World Order… avec l’album Indrupendance day, leur premier album indépendant  sorti le 27 juillet dernier.

Doté d’un nouveau membre, Taio  et  soutenu par une télé réalité qui n’aura finalement intéressé personne. Sisqo et ses amis nous  proposent 13 titres quasiment tous produits par Wirlie Morris (qui avait déjà produit le titre Never Stop Lovin you sur Dru World Order..) dont le mid tempo « Love MD » qui a servi de premier single radio – sans grand succès- malheureusement.

Ce qu’il ya de très difficile dans les comeback d’artistes ancrés dans une époque précise (à savoir ici les 90’s), c’est de revenir en faisant un son de qualité sans tomber dans la facilité radiophonique du moment. Ils sont souvent tentés  soit de se dénaturaliser et se fondre dans la masse, soit de ne pas se s renouveler et perdre en saveur là où la réussite se situe au juste milieu : A savoir garder tout son style, son âme en restant résolument frais.

Ils ne doivent pas être plus de 30.000 acheteurs pour cet album mais il y a fort à parier que peu d’entre eux affichent une réelle déception. Les quatre garçons remplissent parfaitement leur mission avec  cet opus. Dru World Order puise sa flamme dans la R’n’b/ New jack mais reste résolument abouti  affichant pour principal point fort une délicieuse communion vocale entre les 4 compères.

Shut It Down et sa production un poil dirty south  et son très accrocheur refrain nous mène dans  un monde où  l’on ne trouvera pas de gros hits  parfaitement ficelés mais une pléiade de titres qui se suiant les uns  les autres dans une cohérence toujours quasiment parfaite.

Away , Bellow Zero  , State Of Emergency ou encore Back To The Future à classer entre le slow jam revival et le mid tempo classieux s’affichent comme les meilleurs moment de cet opus dot la seconde partie frôle l’orgasmique.

On reprochera juste au quatuor des facilités tels que  l’irrationnel She Wants me, le ridicule Can’t Stop ou l’ennuyeux » Whatcha Do »  mais globalement c’est un retour bien réussi qui aurait mérité largement plus d’attention de la part des médias.

Heureusement grâce aux extraits proposés à la fin du disque, on voit que les 4 bonhommes ne comptent pas s’arrêter là et nous prépare un opus  Rock  (oui oui) pour très bientôt. Sachant qu’avec les voix qu’ils ont-ils peuvent tout faire et que les petits bouts de sons proposés sont loin d’être mauvais.

Il serait judicieux de garder les yeux rivés les Dru Hill pendant  quelque temps encore.

14/20.

Ps : Gros regret quand à la non utilisation du titre  » If You Fall » pour la promotion de l’album ,une petite bombe qui aurait elle eu ses chances dans les charts .

Cadeau!