1. « Compared to What »2. « Hard Times »3. « Little Ghetto Boy »4. « Wake Up Everybody » (featuring Common and Melanie Fiona)5. « Our Generation »6. « Love the Way It Should Be »7. « Hang On in There »8. « I Can’t Write Left Handed »9. « Wholy Holy »10. « I Wish I Knew How It Would Feel to Be Free »11. « Shine »

2ans après Evolver qui avait un peu déçu comparé au fabuleux Once Again. Voici John Legend qui débarque dans les bacs cette fois ci accompagné du mythique groupe de Rap  «  The Roots » pour  un opus concept.

12 titres des 70’s remis au gout du jour par les 10 garçons avec l’aide de Kanye West ou encore Common et Melanie Fiona pour le 1er single «  Wake Up »qui donne son nom au projet.

Si vous aussi vous avez été de prime abord frustrés par le fait de voir quelqu’un d’aussi talentueux que John se lancer dans l’exercice des reprises. Vous le serez un peu moins  à la lecture du tracklist : Donny Hattaway, Bill Withers, Bill Taylor, Marvin Gaye …ect.

John s’attaque certes au plus grand de la musique noire mais pas toujours à leurs titres les plus connus comme nombre de ses confrères qui ne voient dans l’exercice de la reprise qu’un moyen de se remplir les poches.

On peut donc à moins d’être un grand initié de la période 60-70’ s considéré cet opus comme une ode  non voilée au son de ses années là et non un plagiat inutile, parce que c’est loin d’en être un.

Wake up est un projet engagé et a quelque part une vocation pédiatrique et éducative. John et ses amis se sont en effet réunis afin de rallumer la flamme et quelque part l’espoir dans le cœur d’une jeunesse noire américaine en manque de repères. Une suite logique au  «  Vote Or Die » qui avait mobilisé pas mal d’artistes américains en 2004 mais aussi l’aboutissement sincère pour des artistes qui n’ont jamais caché leur engagement : la preuve avec ce projet qui à l’inverse de beaucoup d’autres ne s’inscrit pas juste en période électorale.

14/20.