The Et’s, ce sont 2 jeunes hommes originaires du Cameroun dont le premier album Nous venons en paix porté par le titre Madame Meteo (que les férus  de la toile doivent connaitre) est  disponible depuis le 25 avril dernier en téléchargement légal.

Le groupe s’est fait connaitre via un buzz  sur youtube qui n’a depuis cessé de grandir menant  à la conception de ce premier projet signé chez Universal.

Un opus de 13 titres exclusivement composés par le tandem Jo A (à la production) et  Mr Ice (assigné au chant) qui s’amuse des genres musicaux faisant festoyer un son hip hop avec tantôt des  sonorités pop, tantôt des ribambelles plus électro.

C’est donc dans un univers  plutôt surprenant mais surtout résolument riche qu’on est plongé à l’écoute de l’album et ce dès le premier titre Paris et sa rhytmique hip hop scolaire qui prend  cependant toute sa dimension grâce à la merveilleuse intervention  d’un accordéon dans les refrains.

Partant de là les garçons ne s’arrêtent plus et l’opus se vit réellement au gré de chacune de leurs influences et malices. Madame Meteo brille par sa pop totalement épurée et redoutablement efficace quand Comme des terriens aurait facilement pu se noyer sur le dernier projet de Drake sans les griffes de guitare parfaitement insérées qui donnent une dimension afro-folk vachement appréciable à la chanson.  Souvenirs d’été s’inscrit lui dans une pop/dance que Gaga envierait au point de liquider son cher Red One. C’est tout en gardant les mêmes ficelles que les singles de cette dernière : beaucoup plus fin, travaillé et efficace. La chanson ne devrait avoir aucun mal à s’emparer des radios françaises si les jeunes hommes daignent l’exploiter en ce  début de période estivale, ce qui n’est pas le cas de Yesterday.

L’autre petit forfait du genre s’affiche comme la seule faute de gout réelle du projet: un de ses moments  qui nous rappelle pourquoi on était quand même bien content lors des dix dernières années de s’être séparé de l’euro dance 90’s. La mélodie ressemble à ce qu’on trouvait sur le premier album de Modjo et malgré toute la bonne volonté du monde les 2 garçons n’arrivent pas à la transcender. D’ailleurs qui le pourrait ? Ce genre de choses typiquement popularisé par les Dj’s roumains aurait dû interdit d’entrée dans l’ouest de l’Europe au moment de la réunification des 2 Allemagnes.  Heureusement, ça ne dure que 4 minutes et peut ensuite retrouver dans  l’univers  plus mélancolique qui sied beaucoup mieux au Et’s. Capitaine qui ressuscite habilement l’accordéon qui faisait le charme de Paris et N’Eteins pas la lumière sont à classer parmi les titres les plus poignants du projet quand Bonhomme de Neige, petit frère de Madame Météo en cependant moins efficace devrait néanmoins attendrir les adorateurs du fameux single.

Nous venons en paix qui se termine par le titre Colore Ton Monde (Téléphone maison faisant plus office d’outro bonus) est donc un album fortement sympathique et comme le laisse supposer son titre plutôt optimiste. Pas de revendications sociales mais plutôt des petites morales qui ne sont sans nous rappeler des fables donnant  à faire passer les Et’s pour des griots d’une nouvelle époque. Pas sûr que cette simplicité soit appréciée de la même manière chez tout le monde mais toujours est –il qu’apart quelques erreurs dues à la première tentative et bien qu’on s’attende à ce qu’ils se trouvent un son plus organique.  Ces 2 jeunes hommes nous livrent un album assez classe et absout de tout cliché musical typiquement français pour être intéressant.

14 /20.

Image de prévisualisation YouTube

REJOIGNEZ LE SITE MUSICAL SUR FACEBOOOK ici