Au fur à mesure que l’état de sa musique déjà pathétique se déteriore, l’ego de Nicki Minaj lui enfle au point qu’on pense qu’il sera bientôt proportionnel à son postérieur de plastique. Son nouveau titre «  Top Of The World » sonne comme une chose que Da Brat aurait refusée pour son premier album. C’est tellement plat, fade, indigent qu’on est choqué qu’elle ait pu y allier  des pareilles aussi prétentieuses que celles qu’elle débite, le long d’une chanson aussi fade. Seuls ses fans clairement lobotomisés par ses mimiques vocales de chèvre pourront trouver le moyen de défendre cette immondice qui situe on ne peut plus clairement le degré de créativité plus ou moins négatif de la poupée du Young Money.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube