Un moment que je ne vous avait pas fait le plaisir de rouvrir cette rubrique du site où  j’essaie de vous faire découvrir les  grand talents qui se doivent d’être bientôt mis en avant sur la scène internationale. Après Mildred & Tanya, il y a quelques mois, nous allons parler de Don.L.Castor.

Jeune chanteur originaire de Los Angeles,  il a pondu sa première galette «  Quest » en début d’année dernière. Un timbre de voix à mi chemin entre John Legend et Jay Brannan, une fragilité qui lui permet de délivrer des textes résolument soignées pour un style qui embrasse aussi bien la soul acoustique qu’une certaine pop décomplexée. Les 2 premiers singles « Pieces »  et  » Brave New World » récemment clippés sont d’ailleurs des exemples probants de ce mélange subtilement orchestré.

Image de prévisualisation YouTube

La seconde notamment est une réelle pépite fondue de bonne mélancolie et de simplicité qui devrait donner envie même aux plus sceptiques de découvrir l’ensemble du projet ( ici).

A noter qu’on essaiera d’avoir le monsieur pour une chronique conjointe de son travail et son avis sur l’état de la musique actuelle très bientôt.