La tradition du girlsband pop anglais est entrain de complètement s’éteindre. Les Sugababes ont rendu l’âme dernièrement, ce sont desormais les Saturdays qu’on devrait inviter à ne plus jamais mettre les pieds dans un studio d’enregistrement. Elles n’ont jamais servi grand chose mais on doit avouer qu’elles ont eu deux ou 3 bons titres bien pechus ( Up, Ego, Higher) qui aurait pu ( si elles avaient su continuer dans cette voie) leur attribuer une certaine base.

Au lieu de ça, elles se sont lancées dans de l’electro bas de gamme et insipide qui a enterré l’embryon de crédibilité auquel elles auraient pu prétendre. Ces 5 filles sont devenues le prototype du groupe de supermarché, vide et sans intérêt, de la musique périssable  destiné à un public qui doit même ignorer jusque leurs prénoms. Un arrêt des frais rapide et honnête à ce stade s’impose, surtout qu’ils leur évitera l’humiliation de produire un album aussi inaudible que le précédent.

Triste Réalité!

Image de prévisualisation YouTube