Iggy Azealia  a donc livré la version finale de son premier single produit par Bei Maejor et en compagnie de son mentor T.I.

Image de prévisualisation YouTube

Sans grand surprise, c’est un titre bien ficelé et sanglant. Son flow peut être amélioré certes mais il s’adapte très bien à cette chanson catchy et franchement tubesque.   C’est indubitablement un très bon premier single même T.I reste quand même légèrement au dessus en terme d’empreinte sur la chanson. Je lui souhaite de cartonner, entre le retour de Lil Kim, Azelia Banks et elle, le rap féminin reprend de vraies couleurs. Il faut désormais que les auditeurs soient réceptifs et  j’ose espérer qu’avec ce degré de qualité, ils le seront.