Flop  dur pour  le dernier opus d’Avril Lavigne mais assez prévisible ( Chronique de l’album). Le choix des singles surtout celui du premier étaient exécrables, cette image de gamine de cours de récrés qu’elle véhicule depuis  ses débuts ne pouvait que lasser et totalement la discréditer à terme. Seuls 331.000 américains ont bien voulu se le procurer ( contre 2.5 millions pour le précédent), ce qui a poussé le label a précipité la fin de l’ère.  Lavigne qui a  cependant confié à de nombreuses reprises qu’elle croyait en ce projet tenant à proposer une dernière vidéo à ses fans. Une sorte de fermeture un peu classe avant de se lancer dans la nouvelle ère. GoodBye était un des titres les plus sympas du projet, cette vidéo un peu dark mais visuellement très pointilleuse laisse penser qu’elle a compris et que les jours de  » The Best Damn Thing » sont loin derrière elle, du moins c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Image de prévisualisation YouTube