Ce n’est une surprise pour personne, limite c’est une des raisons pour lesquelles bon nombre de gens ( dont moi) espérait une défaite de Nicolas Sarkozy le 6 mai dernier : Carla Bruni libérée revient aux micros. L’opus est presque terminée et la  maison de disques l’a confirmé nous dévoilant déjà qu’on aura un titre intitulé « Les Diseux« qui sera une critique ouverte aux journalistes et aux gens qui ont remis en cause la sincérité de son  mariage. Une autre chanson  » Mon Raymond, il est beau mon raymond » serait fortement inspirée de Nicolas Sarkozy et on parle aussi d’une reprise de » Douce France » de Charles Trenet pour ce disque toujours composé  aux cotés de Louis Bertignac entre autres.

Je suis très curieux d’écouter ça, au delà des sensibilités politiques. Elle a une discographie qui se tient bien avec un album  qui frôle la perfection, à savoir  » No Promises« . Cet opus anglophone où elle reprend des poèmes anglais à sa sauce est un petit bijou qui lui donne selon moi une claire légitimité sur la scène musicale française. Comme si de Rien n’était était lui moins fort  mais pas désagréable non plus, des chansons comme «  Péché d’envie », « Ta Tienne » ou même  « Tu es ma came »  rendaient parfaitement hommage à la grande mélancolique qu’elle est. Ces textes sont toujours soignés, il suffirait qu’elle garde cette lignée pour ce nouveau projet et je suis sur qu’elle pourra proposer quelque chose de très abouti même si cette folie de la femme libre, cultivée, croqueuse d’hommes  qui la caractérisait au début me manquera beaucoup. Allez je vous laisse avec quelques titres sympas dans l’attente du premier single.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube