Parler de tubes manqués sans parler de Toni Braxton, pire encore sans parler de son album «  Libra », c’est comme faire une émission sur les régimes en 2012 sans évoquer Christina Aguilera, ça n’aucun sens. C’est sans doute la femme qui a subi le plus grand nombre d’échecs injustes dans le monde du R&B depuis 2002 et ce projet   » Libra » est un des meilleurs de la décennie 00-10. Malheureusement, faute de promotion de la part du label avec qui elle a eu des soucis dès la sortie du premier single, il n’a pas eu le succès escompté. Seulement 500.000 américains se le sont procurés et pourtant si on avait pu exposer  la chanson dont je vais vous parler, à savoir  » Trippin », la réception aurait été tout autre.

Image de prévisualisation YouTube

C’était le second single de l’opus et il avait envoyé aux radios en début du mois de Decembre. Pour l’époque  ce n’est pas un titre qui brille pour son originalité, loin de là. Ce sont Jermaine Dupri & B.Cox les producteurs du moment qui sont aux manettes et qui livrent une production urbaine, un son plus roots dévié du  » We Belong Together » de Mariah. Cependant c’est bien plus réussi que la version originale et que les nombreuses autres copies qui vont suivre notamment  » Be Wihout You » de Mary J.Blige qui va profiter du manque de promotion de cette chanson par le label pour s’imposer. Quoiqu’il en soit, c’est un petit bijou, une interprétation suave, délicate, nuancée mais touchante pour une chanson qui aurait du remettre Toni dans le clan des divas de légendes, un endroit qu’elle n’aurait jamais du quitter.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube