3 ans après le magnifique « Love, Marriage, Divorce« , Toni Braxton introduit son nouvel album solo « Sex and Cigarettes » avec le mid-tempo « Deadwood ».

9 ans après « Yesterday », elle reste sur un format R&B/Pop avec cette chanson et cette production appuyée d’une guitare qui dénote avec le style de son dernier projet. Ce n’est pas plus mal, mais il y a quand même un fossé évident entre la simplicité, voire banalité de la production et son interprétation, qui est absolument sublime. Sa voix reste inédite dans l’industrie du disque actuelle : chaude, rassurante et sensuelle, un pur bonheur.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Elle choisit de rester dans la lignée de l’album « Pulse » et ça risque d’être difficile d’imposer un titre aussi poppy dans son format, à savoir les radios R&B adultes, mais la chanson n’en est pas mauvaise pour autant. Sur l’ensemble de sa carrière, c’est son plus faible lead single, mais ça n’en reste pas moins une jolie chanson. Il y a une certaine grâce et un côté « easy listening » qui fait mouche et contribue à la touche addictive du single. On aurait voulu un final plus « épique » et grandiloquent, mais on attendra d’avoir cette flamme lors des premiers lives. C’est en tout cas toujours un vrai plaisir de la voir sur la scène et de devoir suivre une de ses ères.

[Dossier] Toni Braxton : La diva qui aura survécu à tout!