C’est partout sur la toile et dans les magazines musicaux depuis hier,Kelly Clarkson et son illustre manager, l’homme qui a mis en place   sa carrière  se sont profondément et publiquement déchirés. A l’origine de la dispute et de l’étalage, un chapitre du livre de Clive Davis  «  The Soundtrack Of My Life » dans lequel il raconte les moments les plus forts de sa vie mais aussi de sa carrière. Ayant lancé ou établi les carrières de Whitney Houston, Usher,Tlc, Christina Aguilera, Aretha Franklin,Alicia Keys, Babyface, Pink, Outkast, Faith Evans,112 et de pleins d’autres, c’était donc naturel que le bouquin tourne très rapidement en sorte de confessionnal des coulisses de l’industrie du disque mais une de ses plus récentes poulaines, l’ex gagnante d’American Idol donc, a plutôt mal pris les allusions à sa carrière à elle.

1. Ce que dit Davis

 Davis affirme que Kelly Clarkson a détesté ses 2 hits fondateurs » Since U Been Gone » et « Behind These Hazel Eyes« . Elle ne les voulait pas sur l’opus, et  a détesté travaillé avec Dr.Luke et Max martin qui avaient produit le premier titre. Il insiste sur le fait  qu’il a imposé les 2 chansons sur l’album et  ça lui a donné  la carrière qu’elle a. Breakaway s’est vendu à 12 millions dans le monde. Sans lui, elle n’en aurait pas vendu les 20%.

Au sujet de la chanson  «  Because Of You » , il dit l’avoir toujours voulu sur l’opus mais que contrairement à elle, il pensait que ce serait plus une chanson adaptée en 3eme single et non pas en premier extrait.

Pour son album » My December » qui avait été un semi-flop. Il dit que la seule chanson qui avait eu un semi-potentiel pour lui était  » Never Again » et ils l’ont exploité. Le reste de l’album manquait de titres pouvant susciter l’intérêt du public, mainstream parce qu’elle avait co-écrit beaucoup de textes sur sa rupture avec David Hodges.

Source : Ici.

2.Ce que dit Kelly Clarkson.

Kelly, apparemment très agacée a écrit une lettre où elle explique les choses de manière différente:

1. Elle a toujours voulu « Since U Been Gone » sur l’opus mais voulait plus de guitares sur la demo. Chose qu’elle a obtenu et qui a donné lieu à la version finale du titre qu’on connait.

2. Elle dit ensuite qu’elle a pleuré dans le bureau de Clive parce qu’elle lui a fait écouté le titre  » Because Of You » et qu’il lui a dit que ça ne rimait pas, que c’était nul et qu’elle devrait se taire et se contenter de chanter ce qu’on lui donne.

3. Elle  lui répond sur son album » My December » en disant qu’il a été certifié platine avec un top 10 ( la chanson Never Again) et que l’album n’a pas pu faire mieux parce qu’il a passé lui beaucoup de temps à saboter le projet sous prétexte qu’elle n’était pas capable de pondre des hits maintream de sa plume. Chose qui bien évidemment l’a énormément blessé.

Source : ici.

**

Tout le monde a donc vécu les mêmes choses mais chacun le raconte à sa manière. Sur le net, on trouvera beaucoup plus facilement des avis en faveur de Kelly. Pourquoi? L’histoire est parfaite, elle est la chanteuse, victime du gros magnat de l’industrie musicale. Une industrie que tout le monde adore détester mais à laquelle tout le monde est soumis vu que ce sont bien eux, c’est bien Clive qui a mis en radio une énorme partie des plus gros hits de ses 30 dernières années donc ceux de Clarkson.

Mais, même si on a cette tentation de soutenir Kelly qui a le costume parfait de victime et qu’on aura surement jamais la vérité ( bien que Clive ait donné une réponse à la lettre en assurant que tous les membres du label avaient vérifié et revérifié son livre donc qu’il ne mentait pas), l’histoire est un peu plus complexe que ça à mon gout.

3.L’avis de Musicfeelings.

Dans sa lettre, Kelly prend clairement un parti que me dérange. Celui qui consiste à faire croire qu’elle est l’artiste qui a toujours été fière de sa musique et l’a toujours assumé. C’est quelque chose qui va marcher pour la majeure partie du public qui découvre l’histoire de ses frustrations par sa lettre mais quand on a suivi ses petites crises depuis ses débuts, ça ne marche point.

Quand elle a sorti son album  » My December », Kelly Clarkson racontait en interview avoir voulu faire un album, plus rock, plus personnel et moins mainstream avec un certain dédain pour son ancien projet, c’était selon elle son SON. Ce qui est son droit mais quand elle cite les scores du dit album, elle passe de 6 millions de ventes avec »  Breakaway » à 800.000 aux U.S.A avec celui ci, ce n’est pas une fierté. De même, le top 10 de  » Never Again » était du au buzz du retour. La chanson s’est vite écroulée, personne ne s’en souvient en réalité.

On ne va pas lui en vouloir de l’avoir fait mais quand Clive lui dit qu’elle a été incapable de produire des hits en écrivant cet album, c’est vrai. Radiophoniquement pour une chanteuse de son calibre, l’opus était vide.

Elle dit aussi dans sa lettre pour contrer cet argument que,   » All I Ever Wanted », son album sorti juste après a aussi marché de  manière similaire donc au final, ce n’était pas si mal. Là encore, Clarkson joue avec la mémoire collective. Pour commencer, il a franchi le million et c’était une prouesse car elle était au fond du gouffre après une telle chute de ventes. Quand ce projet est sorti, on avait rarement vu une artiste autant bouder et s’insurger contre ce qu’elle proposait à la vente.

Elle n’aimait pas  » My Life Was Suck Wihout You« , elle n’aimait pas le second single co-écrit par Katy Perry et pourtant ces chansons, c’était quoi? C’était le son de son premier album qu’on lui donnait à nouveau. Un retour avec Dr .Luke,Max martin pour une pop faussement rock plus accrocheuse. Elle a toujours méprisé la pop un peu acidulée, en essayant  d’expliquer qu’elle avait une culture plus rock, moins mainstream.  Seulement, elle a du succès quand elle fait ses titres un peu  pop, c’est pour ça qu’elle ne lâche pas la formule et c’est aussi pour ça que je suis plus d’avis de croire Clive Davis quand il dit qu’elle ne voulait pas  » Since U Been Gone » et « Behind Theses Hazel Eyes » sur son album.

C’était tout à fait dans sa personnalité et dans sa manière de se concevoir à l’époque de refuser ce genre de titres. Maintenant, je veux bien accepter aussi  que lui ne voulait pas de  » Because Of You » ( elle racontait qu’elle avait engagé des avocats pour que la chanson entre sur l’opus) et qu’il lui ait dit qu’elle devrait se contenter de chanter sans écrire quoique ce soit.

Davis est un homme à voix et  les plus grandes voix qu’il a eu à gérer n’ont jamais été de grandes parolières. C’est sa manière de travailler. On trouve le producteur, le song-writer, puis on offre à la chanteuse.

 C’est un peu l’histoire aux tords partagés, Certes Kelly en est  la grande gagnante  médiatiquement  mais si les gens prennent le temps d’écouter sa musique, elle ne l’est pas. Le son pop que Clive Davis a toujours voulu lui imposé pour survivre a totalement pris le contrôle de ce qu’elle propose, elle n’a plus jamais pris un risque comme le fameux «  My December » et c’est d’ailleurs grâce à ça qu’elle a encore 10ans après ses débuts une tribune où elle peut lui asséner des coups.

Triste Réalité!