Lily Allen est un cas social. On le sait tous, et surtout elle même le sait. Elle en a joué dès le début de sa carrière et c’est ce qui a fait son charme. Le personnage un peu décalé qui a un avis sur tout et chuchote des vacheries sur des mélodies sucrées a conquis le monde de cette manière.

La mayonnaise a cependant du mal à prendre avec son nouvel album «  Sheezus »  prévu pour le 6 mai. Les 2 singles proposés  » Hard Out Here » et «  Air Baloon » se sont cassés la gueule. Elle a donc décidé d’être un peu plus corrosive avec le nouvel extrait éponyme du projet. Une chanson où elle s’attaque gentiment à Beyonce, Katy Perry, Lorde ou encore Lady Gaga. On l’entend dire à chacune des citées “Rends-moi cette couronne, bitch, je veux être Sheezus”.

Image de prévisualisation YouTube

Curieusement, c’est le titre le plus intéressant qu’elle ait proposé depuis le début cette ère. Une chanson qui s’apprivoise au fil des écoutes mais qui est addictive et surtout assez drôle. Elle ne révolutionne rien, c’est sa formule habituelle mais c’est bien fichu. Elle aurait d’ailleurs du penser à la mettre directement en premier single à la place de «  Hard Out Here« .

Maintenant, à une semaine de l’opus, ça va être difficile d’avoir un impact. Elle le sait, c’est surement pour ça qu’elle a décidé de parodier la prestation de Beyonce aux derniers Grammys Awards lors de son dernier concert. Elle se moque ouvertement de l’ex Destiny’s child en exagérant ses mouvements, en remplaçant Jay-z par un vulgaire danseur en caleçon et le mieux c’est quand même le moment où se fait arroser d’un seau d’eau pour l’effet mouillé. C’est tellement too much que ça en est drôle.

Image de prévisualisation YouTube

 Je ne sais pas si ça l’aidera à vendre son album, surement pas mais ça va quand même lui permettre de faire un peu parler d’elle, chose dont elle semble avoir cruellement besoin en cette période.