Une semaine très excitante au Billboard Hot 100 américain! La bataille entre Taylor Swift et Nicki Minaj qui ont toutes 2 proposées leurs nouveaux clips, ces derniers jours a  fait rage et c’est finalement la chanteuse pop/country qui l’a emporté.

Image de prévisualisation YouTube

Pour bien resituer les faits, il faut savoir que désormais le streaming est comptabilisé dans les classements de ventes de disques aux U.S.A et en UK.  Nicki Minaj a voulu faire le buzz avec son » Anaconda »   pour engranger suffisamment de lectures et dominer le classement américain. Elle voulait son premier numéro 1 après toute la montagne qui a été faite autour  de celui d’Iggy Azalea avec  » Fancy ». Cependant, elle a eu affaire à plus forte qu’elle. Taylor a non seulement  eu de bons scores en terme de streaming, mais elle a surtout très très très bien vendu la chanson. 544.000 américains ont téléchargé le titre pour sa première semaine de ventes, ce qui en fait le meilleur démarrage de l’année.

Du coté de Minaj, les ventes sont loin d’être aussi bonnes, elle n’a écoulé que 120.000 exemplaires de son titre.  Ce sont ses 32 millions de vues aux U.S qui lui permettent d’être aussi haut et Taylor n’a pas fait la moitié de ce score.  Ça montre aussi quelque  part que la chanson en elle même ne plait pas tant que ça.  Sans les multiples buzz autour du clip, de la pochette et du live hier aux MTV, elle aurait été un flop assez sévère et ça devrait inquiéter Minaj pour les ventes de son opus  » The Pink Print » , pas sur qu’un titre pareil soit réellement efficace pour vendre un album.

Swift en revanche peut dormir tranquille, le fait qu’elle ait un personnage très accessible,  très sympathique et finalement rassembleur pour le public américain a toujours compté bien plus que  sa musique. Le fait qu’il n’y ait eu aucune réelle répercussion sur son succès malgré ce virage pop le confirme. Les ventes de l’opus « 1989 »  seront surement légèrement moins bonnes en première semaine mais sur le long terme, elle devrait assez facilement tirer son épingle du jeu.