0jhud

Après 2 albums sympathiques qui n’ont pas laissé d’empreinte indélébile sur la planète musicale, Jennifer Hudson a décidé de revenir auprès du grand public avec » JHUD« . Un album dans l’exacte lignée des singles proposés. La chanteuse s’éloigne de la tendance mainstream actuelle pour proposer un son groovy, plus authentique. Le temps des 10 titres qui composent ce nouveau projet, on la retrouve aux cotés de T.I, Iggy Azalea, R.Kelly et Timbaland. Elle revêt un peu le costume de la Disco Queen et c’est un rôle qui lui va plutôt bien.

Image de prévisualisation YouTube

On lui a souvent reproché de jongler entre les époques sans avoir d’empreinte réelle, mais avec cet opus coincé entre la fin des 80’s et le début des 90’s, elle s’assume  musicalement. Ce n’est pas forcement novateur, mais on dit souvent que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures recettes et c’est clairement cet adage qui lui a inspiré cette vibe old school. L’opus s’ouvre sur le succulent «  Dangerous » qui est suivi par 5 autres chansons qui rendent la première partie de l’opus particulièrement agréable. Les 6 premiers titres  sont assez terribles avec un petit plus  pour l’excellent et sensuel «   Walk It out » qui ne méritait pas son flop, et le dansant » He ain’t going Nowhere » qui n’avait pas forcément besoin de la rappeuse australienne. La chanson, un hymne à la fête façon The Pointer Sisters se défend très bien toute seule à l’instar de son petit frère  « I still Love You ».   » Bring Back The Music » qui est plus doux a un petit coté Luther Vandross des débuts qui n’est pas du tout déplaisant même  si sur cet album, on préfère réellement les titres rythmés comme  » Say It » qui a une vibe à la Chaka Khan et qui ne laissera personne indifférent si elle la chance d’avoir une tournée.

En effet, ce n’est pas sûr qu’elle puisse défendre cet album sur scène. Un crime, parce qu’il est carrément fait pour ce genre d’événements. Pas sur non plus qu’il engrange de grosses ventes, mais ça reste son projet le plus intéressant dans le sens où elle propose quelque chose qu’aucune autre de ses consoeurs ne propose actuellement. Ce n’est pas forcement  novateur, mais ce ne sont non plus simplement des titres de song-writers du moment bien chantés par Jennifer Hudson. Il y a quelque chose de plus clivant, quelque chose qu’elle aurait du emprunter et défendre dès le debut de sa carrière.

Image de prévisualisation YouTube

15/20.

Sa prestation sur “Go All Night” à Danses avec les Stars.