Alors que l’album de Jeremih censé sortir cette semaine a été repoussé à une date ultérieure, Lorde a repris le succès du chanteur de R&B  » Don’t Tell’em » que Dj Mustard lui produit. C’était à la radio anglaise, un moment qui n’était pas forcement désagréable mais qui a surtout relevé la pauvreté mélodique de la chanson.

A noter qu’elle défend actuellement  » Yellow Flicker Beat« , le single de la bande originale du nouveau volet de Hunger Games. La chanson fait pâle figure à coté de celles de son premier opus, un peu dommage d’ailleurs.  Elle avait clairement les moyens de proposer beaucoup mieux.