Will.I.Am de passage hier la radio américaine dans l’émission de Ryan Seacrest a expliqué qu’il préparait bel et bien un nouveau projet musical avec son groupe.  La formation crée en 1995 fêtera ses 20ans de carrière et ils comptent bien proposer de la musique, des clips….. mais pas un album car selon lui plus personne n’écoute les opus. Il développe plus longuement son point de vue ici.

Dans la vidéo, il commence par dire que lui même n’écoute plus les albums donc il ne fera plus d’albums. C’est une vision des choses qui se défend mais je suis personnellement arrivé au bout du possible avec ce monsieur.

Entre 2001 et 2005, j’avais beaucoup de respect pour lui parce que j’avais cette impression qu’il poussait des barrières, allait chercher des cases pas forcement évidentes pour le public mainstream en plus de son succès et ça a donné des choses souvent très abouties. C’est en grande partie grâce à lui que j’ai pu découvrir ou que je me suis plongé dans la discographie de Sergio Mendes après l’opus qu’il lui avait produit, pour ne citer que ça. Depuis, les choses se sont d’une certaine manière inversées. Je ne vais pas parler de la qualité de sa musique mais plus de sa manière d’y penser. Il n’a plus aucune identité. Il y a 10ans, quelques fois, tu entendais des comparaisons avec Kanye quand il produisait et quand tu entends le dernier Britney, ça n’a juste rien à voir. On est tous libre d’avoir des influences diverses et d’être influencé par ce qui nous entoure, par l’actualité,c’est ça la définition de l’humain, de l’artiste… mais c’est dangereux, ça devient triste quand tu n’as plus de patte propre et c’est le cas de Will.I.AM. Il n’a plus de patte artistique, quand il chante ou produit, tu ne sais plus que c’est lui, ça peut être n’importe quel Dj de l’Europe de l’est, ce serait pareil mais le pire est qu’il est constamment dans la recherche de ce qui est actuel, il a peur d’être déphasé alors que la réalité est qu’il n’existe plus. Je m’explique, être déphasé, ça veut dire que le son que tu produit n’est plus à la mode et n’arrive plus à s’y raccrocher. On peut dire ça par exemple de Pharell  (qui floppe depuis la mi -2014 ) après ses succès 2013 et 2014 mais quand tu entends un titre ou une production de Pharrell, que tu aimes ou que tu n’aimes pas, tu sais que c’est lui et ça ça n’a pas de prix. Il sera peut être déphasé en 2015 mais ça restera du Pharrell. Will.I.am qui a perdu toute identité musicale depuis près d’une décennie et qui marche quelques fois parce qu’il fait des chansons qui ressemble à du Guetta, à du tel ou a du tel autre est en fait mort artistiquement depuis le moment où il a commencé à rentrer dans la personnalité des autres sans y apporter sa patte pour perdurer. C’est aussi une des raisons qui font en sorte que ses opus solos sont de violents échecs à chaque fois malgré toutes les grosses stars populaires qui sont dessus. Il n’y a aucune mais aucune raison d’acheter l’un des 2 derniers albums solos ( sur les 4 qu’il a proposé) de William au moment où il sort, si tu es quelqu’un qui écoutes la radio vu qu’il te reproduit simplement les playlists.

Enfin pour revenir sur le sujet principal, en ce moment, selon lui les gens n’écoutent plus les opus… donc il ne va plus faire d’albums. Encore une fois, c’est une logique qui peut se tenir dans un sens mais vu que je continue d’écouter des albums et qu’il y a des milliions de  gens qui le font, je ne la partage pas. Je suis plus du genre à respecter l’artiste qui dira «  Je vais faire un putain d’album pour donner à nouveau envie aux gens d’écouter des projets entiers, des projets globaux« . Ce sont ce genre de personnes qui en ce moment méritent leurs places au soleil, pas des opportunistes qui font des choses sur l’instant, pour l’instant et oublie le reste. Pareil  en 2009, il déclarait qu’il ne faisait plus de Rap parce qu’il n’écoutait plus de Hip Hop et qu’il était dans le futur. On peut être sur que maintenant que la mode dance est finie, il proposera au moins 1-2 chansons purement trap comme il l’a fait avec le remix de son single à succès avec  Britney Spears. Si demain, le mainstream devient le zoulou ou la danse des canards, will.i.am déclarera à la télé que lui il n’écoute plus que ça, donc il veut faire ça!

Image de prévisualisation YouTube

Il  est devenu la définition, la personnification de la musique sans âme, du suiveur tout en prêchant partout qu’il est un visionnaire mais ça ne marche pas comme ça. C’est la raison pour laquelle quoiqu’il propose avec son groupe cette année, que ce soit de qualité ( ce dont je doute) ou pas ne me touchera pas surtout si c’est plus urbain car il ne fera qu’une fois de plus mettre en avant cet opportunisme qui gangrène l’industrie du disque et est en fait la cause du constat qu’il fait.

En effet, c’est parce qu’on a des Will.I.AM, des gens qui pour des tubes sacrifient leurs personnalités, leurs originalités qu’une partie du public s’est désintéressée du format album… et on ne peut d’ailleurs pas les blâmer.

Triste Réalité!