Bryson Tiller et Tory Lanez sont des noms à retenir et auxquels il faut dès à présent s’habituer vu qu’ils sont sur le point de s’imposer sur la scène urbaine américaine. On va donc essayer de présenter ses 2 jeunes hommes, mais surtout leurs singles respectifs  » Don’t »  et  » Say It » qui sont surement les succès R&B/Rap à venir.

Bryson Tiller avec  » Don’t ».

Co-signé chez Timbaland et soutenu par Drake, Bryson Tiller fait partie de ses nouveaux chanteurs-rappeurs qui se sont fait un nom en postant leurs titres sur la toile. Il a en effet proposé plusieurs mixtapes avant de décrocher une signature  chez RCA Records grâce à la chanson «  Don’t » qui tourne et buzz sur la toile depuis la fin de l’année dernière. La maison de disques a maintenant décidé de prendre en charge la promo du disque qui est sorti avec un nouveau clip.. et qui surtout précède l’album  au titre très évocateur  » TrapSoul » prévu le 2 octobre.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Il totalise plus de 35 millions de lectures sur les titres postés ( Sorry Not Sorry, Been That Way) sur son soundcloud.

Tory Lanez avec  » Say It ».

Jeune canadien âgé de 23 ans, c’est aussi la toile qui a permis à Tory Lanez d’acquérir une certaine notoriété. Après avoir écrit pour Trey Songz, August Alsina ou encore Meek Mill, il a proposé cette année une jolie mixtape « Cruel Intentions » qui lui a permis de signer sur Interscope Records et de sortir son premier single  » Say It ». Un titre qui sample le classique des Brownstone  » If You Love Me ». C’est un son et une production très actuelle, même banale. Drake ou Future auraient pu nous proposé la même chose, mais le sample fait réellement des merveilles sur ce titre. C’est terriblement accrocheur, indéniablement éfficace. Une écoute et il vous reste en tête.

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.

Le gros bémol de ces garçons est qu’ils ont absolument le même phrasé qui est déjà celui de Drake, de Future ou encore de PartynextDoor.  Ce sera leur principale difficulté pour s’imposer sur le long terme. Ils ont totalement intégré que le rap fonctionne, donc ils ont tous des looks de jeunes rappeurs, le même phrasé avec des textes légèrement plus doux. C’est en fait la personnalité «  chant » de Drake qui se multiplie à l’infinité et sous differentes formes. Maintenant, on ne peut nier que les 2 chansons sont chacune efficaces à leur manière ( surtout celle de Tory),  on verra ce vers quoi ils évolueront, mais ça va quand même nous manquer des jeunes chanteurs de r&b… qui CHANTENT!

Lire cette vidéo sur YouTube ou sur Easy Youtube.